C’est officiel : le gouvernement britannique commence à accepter les paiements via Apple Pay et Google Pay. Pour le moment, les services accessibles avec ce type de paiement sont encore rares, mais c’est un début prometteur. Les britanniques vont désormais pouvoir payer pour des services officiels en ligne grâce à Apple Pay et Google Pay.

Il semblerait que les services de ces deux géants du web commencent à se démocratiser. En effet, la Grande-Bretagne n’est pas le seul pays où il est possible de payer grâce à ces services. La ville de New York annonçait il y a quelques jours qu’elle allait enfin accepter Apple Pay dans ses transports en commun. Une nouveauté qui va faire plaisir à un grand nombre de personnes. Une nouvelle façon simple et pratique de prendre son ticket de transport.

Un an avant le gouvernement britannique, c’est l’Église d’Angleterre qui annonçait qu’elle allait accepter les paiements par Apple Pay, Google Pay ainsi que par SMS. Cette décision avait été prise suite à un test effectué dans une quarantaine d’églises durant l’été 2017. Il semblerait qu’il ait été concluant. Pour se faire payer, les églises se dotent d’un appareil fourni par SumUp. Il s’agit d’un lecteur de carte portable (que vous pouvez voir sur l’image de couverture).

Les britanniques vont maintenant pouvoir profiter de plus de rapidité au sein de leurs services publics. Les fonctionnaires du pays s’attendent à ce que les paiements soient répartis entre les différents services gouvernementaux, ainsi qu’entre les administrations locales, les services de santé et la police. Évidemment les britanniques ne seront pas obligés de payer avec Apple Pay ou Google Pay, mais cette nouveauté pourrait clairement leur faciliter la vie. Il est très probable que d’autres gouvernements suivent le mouvement lancé par la Grande-Bretagne.