Elon Musk souhaite que les voitures qui sortent des usines Tesla soient les plus sûres au monde. Pour cela, la société ajoute encore de nouvelles fonctionnalités à ses modèles. En attendant, Tesla annonce le lancement de Lane Departure Avoidance, qui fonctionne même si Autopilot est désactivé. Cette mise à jour devrait s’appliquer en priorité à la Tesla Model 3.

L’Autopilot a récemment réalisé des prouesses : une Tesla Model 3 reprenait le contrôle grâce au système autonome, après un dérapage sur verglas. Pour patienter, Tesla lance une nouvelle fonctionnalité de sécurité qui utiliser les caméras, les capteurs et le radar des véhicules dans le but de permettre aux conducteurs d’éviter certaines situations dangereuses.

C’est toujours bon de savoir qu’un constructeur automobile passe du temps à peaufiner les systèmes de sécurité de ses véhicules. La mise à jour devrait d’abord toucher les Tesla Model 3, puis au fur et à mesure, tous les modèles de la marque construits avant octobre 2016 et équipés de l’Autopilot 2.0 fabriqué par NVIDIA.

Concrètement, le Lane Departure Avoidance ajoute une fonction corrective aux véhicules Tesla. Si le système détecte que le conducteur s’apprête à tourner sans avoir mis ses clignotants, la voiture corrigera le tir. Si jamais le régulateur de vitesse est activé à ce même moment, et qu’un danger est détecté, le système sera en mesure de faire ralentir le véhicule et même d’allumer les feux de détresse. Cette fonctionnalité peut être désactivée à tout moment. Elle fonctionne lorsque les véhicules avancent à une vitesse comprise entre 32 km/h et 145 km/h.

Une autre mise à jour aura lieu sur les véhicules Tesla : l’Emergency Lane Departure Avoidance. Une fonction légèrement différente. Cette dernière permet de détecter si la voiture sort de sa voie et qu’elle risque de heurter quelque chose, voire même sortir complètement de la route. La technologie développée par Tesla permettra au véhicule de revenir automatiquement dans sa voie pour éviter un accident.