Autopilot : une Tesla Model 3 reprend le contrôle après un dérapage sur verglas
Transports

Autopilot : une Tesla Model 3 reprend le contrôle après un dérapage sur verglas

En pleine glissade sur du verglas, sur une autoroute, l’Autopilot d’une Tesla se remet sereinement sur sa trajectoire, comme si de rien n’était.

Le conducteur de cette Tesla Model 3 a peut-être évité le pire. En pleine lancée sur une autoroute enneigée, sa voiture a commencé à déraper et glisser. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, l’Autopilot a repris le contrôle du véhicule pour le remettre en place sur la voie. Par chance, Eric Laperriere, le conducteur montréalais possède une dashcam et a enregistré la scène pour la partager sur YouTube.

Ce n’est pas tous les jours que le système de Tesla est mis face à des conditions réelles comme celles-ci. Lorsqu’on parle de l’Autopilot, on le voit surtout opérer sur des routes simples, avec beaucoup de visibilité, et un volant qui bouge tout seul. Aucun danger à l’horizon. Dans le cas d’une conduite sur la neige, ou route verglacée, la raison d’être du pilote automatique prend tout son sens. En dérapant, une grande partie des conducteurs auraient le réflexe de contre-braquer, plaçant le véhicule dans une posture encore plus dangereuse. Ici, l’Autopilot a agit logiquement, avec toutes les données et les connaissances que son ordinateur pouvait avoir. « Je n’ai pas touché le volant une seule fois. Tout s’est fait par le biais du pilote automatique et du système AWD. (…) Le volant tournait si vite que j’ai préféré laisser la voiture s’en occuper, » a précisé le conducteur.


L’enchainement est assez impressionnant à regarder. Dès lors que la voiture commence à glisser, une série d’opérations viennent stabiliser la voiture pour la replacer droite, dans une voie. Qui aurait eu autant de sang froid et de maitrise ?

Maintenant que Tesla a lancé son application de dashcam, il faut s’attendre à ce que de nouveaux contenus comme celui-ci soient partagés sur la toile. Néanmoins, les conditions ici étaient vraiment extrêmes, comme le précise le site Electrek. Une association de pluie et de plusieurs phases de gel qui ont rendu les routes particulièrement glissantes.

Send this to a friend