Rappelez-vous, en janvier 2018, nous vous présentions Laundroid, un robot placard qui était capable de plier et trier lui-même vos vêtements. Désormais, il rentre au Panthéon des projets prometteurs n’ayant jamais eu le succès escompté. Seven Dreamers, la société japonaise l’ayant conçu, a fait faillite. En conséquence, la société a annoncé sur son site web qu’elle était en train de vendre son entreprise.

Un échec retentissant pour un projet qui avait reçu le soutien de plusieurs grandes entreprises comme Panasonic ou encore Daiwa House. Pour rappel, le robot placard Landroid fonctionnait avec un bac inférieur où vous pouviez placer jusqu’à une quarantaine d’articles. Ensuite, ses caméras détectaient et scannaient vos vêtements, puis utilisaient le Wi-Fi afin de se connecter à un serveur qui exploitait l’IA pour trouver la meilleure façon de les plier. Une application permettait de visualiser les articles qui avaient été pliés par la machine pour lui intimer des ordres sur la manière de les trier.

Malheureusement, le projet avait plusieurs points faibles. Tout d’abord, elle prenait environ cinq à dix minutes pour trier vos vêtements. Ensuite, lors de tests au CES 2018, des journalistes de TheVerge avait remarqué que les caméras du robot avaient du mal a détecter les vêtements de couleurs sombres. Enfin, le prix de la machine était assez rédhibitoire, Laundroid était commercialisée à 16 000 $ l’unité.

Le PDG de Seven Dreamers, Shin Sakane, avait expliqué en 2018 qu’il cherchait à faire descendre le prix de sa machine à 2000$, mais il n’aura jamais réussi. Alors que l’absence de son entreprise au CES 2018 avait déjà suscité des doutes quant à son avenir, la rumeur s’est confirmé. Après avoir accumulé plus de 20 millions de $ de dettes auprès d’environ 200 créanciers pour essayer de mettre son produit sur le marché, Seven Dreamers a dû déposer le bilan. L'échec de Laundroid nous rappelle que parmi toutes les innovations présentées comme futuristes lors des CES, bien peu se révèlent suffisamment efficaces pour passer à l'étape de la commercialisation.

Si vous étiez très enthousiasmé à l’idée de voir un robot faire une part de vos corvées, il n’y a pas de quoi être triste. Un autre projet de robot plieur, FoldiMate, a eu un grand succès lors du CES 2019, et laisse subsister une possibilité de voir apparaître ce genre de machines dans nos chambres dans les décennies à venir.