Spotify ne se contente plus de personnaliser des playlists comme Discover Weekly ou les Daily Mix. Dorénavant, la plateforme de streaming souhaite rendre l’expérience utilisateur encore plus personnalisée en transformant n’importe quelle playlist en fonction des goûts de l’utilisateur.

Aujourd’hui, le principal avantage de Spotify sur ses concurrents reste la grande quantité de ses playlists. Certaines sont personnalisées, d’autres plus universelles. Les utilisateurs apprécient la qualité des playlists spécialement accordées à leurs goûts, c’est pourquoi Spotify souhaite étendre cette personnalisation à de nombreuses autres listes de lecture. Par exemple si l’on prend la playlist « Sous la douche ». Jusqu’à présent c’est l’équipe éditoriale qui déterminait quelles chansons semblaient pertinentes pour chanter sous la douche. À l'avenir, Spotify automatisera ces listes de lectures en fonction des vos écoutes habituelles. Il est donc probable que vous n’ayez plus tout à fait la même playlist « Fin de journée » que votre entourage si vous ne partagez pas les mêmes goûts musicaux.

Dans la même catégorie

Grâce à cela, Spotify a remarqué lors des phases de test que les auditeurs étaient susceptibles de passer plus de temps sur une liste de lecture si cette dernière leur ressemble. De plus, ce système permet de découvrir de nouveaux musiciens et chanteurs. Selon l’entreprise suédoise, « ces playlists éditoriales personnalisées augmentent le nombre d'artistes figurant sur les playlists de 30% et le nombre de chansons découvertes par les auditeurs de 35%. » Spotify ajoute que « nous avons constaté qu'après avoir découvert une chanson grâce à une playlist éditoriale personnalisée, le nombre d'auditeurs qui recherchent ensuite le titre par eux-mêmes pour réécouter est en hausse de 80%. En outre, le nombre moyen de fois que les auditeurs enregistrent un titre a augmenté de 66%, ce qui est une bonne nouvelle pour les artistes. »

Si Spotify est en passe de devenir leader sur le marché des podcasts, la plateforme ne délaisse en rien son service musical. Ce genre d’innovations permettent au géant suédois d’attirer toujours plus d’utilisateurs, mais surtout de fidéliser ses artistes, même les moins populaires.