Actuellement, la banque britannique Natwest accompagnée par Gemalto est en cours d’expérimentation concernant l’utilisation d’une nouvelle carte de paiement. Cette carte a la particularité de posséder un capteur d’empreintes digitales. À compter de mi-avril, 200 clients privilégiés auront la chance d’utiliser cette carte de crédit, dans le cadre d’une phase de tests.

Ce système permet de payer en utilisant la technologie sans contact sans tenir compte de la limite habituelle de 30£. Vous le savez, au Royaume-Uni, comme en France, tout le monde peut facilement payer avec le sans contact, grâce à la technologie NFC. Néanmoins, en raison d’un manque de sécurité, les paiements sont limités à 30£, chez nos amis anglo-saxons, et 30€ en France. Concernant les paiements Apple Pay, ou Google Pay, la limite est très faible. La raison : l’obligation d’utiliser son empreinte digitale, ou son visage pour confirmer le paiement.

Grâce à cette carte, le sans contact pourrait surmonter cette barrière de l’insécurité. Les données d’empreintes digitales sont conservées localement sur la carte, les pirates ne trouveront aucune empreinte dans la base de données d’une banque. Ce n’est pas encore un système infaillible. En effet, The Verge explique qu’une personne peut très bien dérober votre empreinte digitale et l’utiliser comme il le souhaite. Néanmoins, cela reste très compliqué et pas à la portée de tout le monde. Dans tous les cas, ce processus reste bien plus efficace qu’un simple code à 4 chiffres.

Gemalto, la société à l’origine de cette technologie biométrique travaille depuis quelques années sur ce concept. En 2017, l’entreprise a mené un essai en Afrique du Sud, par la suite c’est avec la banque italienne, Intesa Sanpaolo, que les tests continuent. Cette collaboration avec Natwest devrait permettre de consolider davantage le projet. Pour les utilisateurs-testeurs, ils devront se rendre en agence pour configurer la carte. Contrairement à Apple Pay, ou Google Pay, qui sont directement paramétrables de chez soi.

Au vu du développement des solutions de paiement implantées à nos smartphones, en quoi peut être utile ce genre de carte biométrique ? Tout simplement, ces cartes de crédit seront fournies gratuitement à l’ouverture d’un compte bancaire. Elles s’adressent donc à n’importe quel client, même celui qui n’a pas forcément les moyens de s’offrir un smartphone dernier cri, équipé d’une solution de paiement sécurisée. De plus, le développement de ce type de carte, permettra d’éviter à bon nombre de clients de se faire pirater.

D’autres travaux sur l’utilisation des empreintes digitales ont déjà eu lieu. Ils ont été notamment poussés par Mastercard, ou encore par le gouvernement indien.