Technologie

NFC : une technologie qui se généralise rapidement

Le NFC (Near Field Communication) est une technologie sans fil à courte portée qui permet la communication entre deux appareils. Les applications sont multiples, nous revenons sur cette technologie qui se généralise.

Connaissez-vous la technologie NFC ? Si ce n’est pas le cas, sachez pourtant qu’il est probable que vous l’utilisiez quotidiennement via votre carte bleue ou votre carte de transport. La NFC (Near Field Communication), ou communication en champ proche, est une technologie de communication sans fil à courte distance. Si elle est de plus en plus utilisée quotidiennement, à l’exemple de la démocratisation du paiement sans contact, ses applications sont bien plus larges. Les entreprises l’utilisent par exemple pour permettre l’interactivité des publicités dans des endroits où les usagers sont immobiles à l’exemple des arrêts de bus.

Cette technologie fonctionne grâce à l’interaction entre une puce (tag) et un lecteur, via un champ électromagnétique. Pour ces deux entités, deux types de communication sont possibles : une communication active, où elles se transmettent les données via la variation de leur champ magnétique (ce qui nécessite de l’énergie), ou une communication passive. Le lecteur va alors augmenter son champ magnétique afin de transmettre momentanément de l’énergie à la puce (qui en est dépourvue) pour obtenir une information de sa part. C’est ce principe qui est exploité lorsque l’on utilise sa carte de bus ou le paiement sans contact.

Grâce à cette technologie, il est possible de partager instantanément des données entre différents appareils sans configuration préalable (contrairement au Bluetooth). Les communications bénéficient également d’une meilleure sécurisation grâce au chiffrement et à l’encodage des données transférées. Seule contrainte, le lecteur et le tag doivent être à moins de 10 cm l’un de l’autre pour que la communication ait lieu.

Le NFC, une technologie qui se démocratise rapidement

Les cartes de visite NFC

La carte de visite est un objet massivement utilisé pour transmettre et échanger de l’information dans un cadre professionnel. Il existe désormais des cartes de visite connectées, équipées de la technologie NFC (une puce imperceptible est intégrée). La carte de visite devient ainsi un véritable portail automatique vers plus d’informations : un profil LinkedIn, le site de l’entreprise, une landing page…Plus intuitive qu’une carte munie d’un QR code, cette dernière génération de cartes de visite permet par le simple rapprochement d’un smartphone (même en veille), de déclencher la connexion et renvoi à une URL personnalisée au préalable. Personnalisable, elle offre la possibilité d’accéder à des statistiques (connexions, localisation, etc). La carte de visite se transforme ainsi en véritable canal d’acquisition pour le professionnel et/ou l’entreprise.

L’interaction avec des supports préexistants

Vous allez dans un musée, et vous voulez plus d’informations sur une œuvre ? Et bien, sachez qu’afin de gagner de l’espace, les musées commencent à développer des petites étiquettes fonctionnant comme des tags. Les visiteurs n’ont donc plus qu’à sortir leur smartphone pour obtenir un complément d’information sur l’œuvre qu’ils regardent.

Les entreprises commencent également à s’emparer des potentialités de la technologie pour prolonger l’expérience publicitaire. Chanel a ainsi développé le « Clear Channel Connect », des tags qui permettent de renvoyer les usagers des réseaux de transports vers une vidéo promotionnelle.

La disruption du portefeuille

Le portefeuille s’allège en étant de plus en plus interconnecté avec son environnement. Avec la NFC, il est déjà possible de remplacer toutes ses cartes (paiement, bus, et même cantine) via Apple Pay aux USA. La technologie accompagnant les usages, le futur du portefeuille est sans doute dans la concentration des fonctionnalités dans les smartphones.

Les impressions NFC

Sur le même principe que la carte de visite, les documents professionnels se dotent de plus en plus de la communication en champ proche. La documentation papier en format A5 ou A4 est doté d’une puce NFC et permet d’enrichir le contenu en même temps que positionner celui-ci comme un portail vers vos supports digitaux : contenu vidéo, pages de conversions, site web, boutique en ligne… L’impression NFC permet donc d’enrichir les communications sur les salons ou lors de vos envois de cartes événementiels.

L’employé augmenté grâce au NFC

Dans un futur proche, il est probable que certains employés soient munis d’une puce NFC afin de gagner du temps ou d’améliorer la sécurité de l’entreprise. Pour badger, déclencher l’imprimante, ou encore ouvrir des portes, la technologie se révèle efficace. C’est d’ailleurs ce qui explique que certains employés anglais l’acceptent déjà, volontairement.

Ces exemples sont non-exhaustifs et il y a fort à parier que les usages du NFC iront croissants.

 

Send this to a friend