Le streaming musical a généré 7,4 milliards de dollars en 2018 aux États-Unis
DivertissementÉtudes

Le streaming musical a généré 7,4 milliards de dollars en 2018 aux États-Unis

Avec une hausse de 11,9% par rapport à 2017, l’industrie de la musique en streaming rapporte 7,4 milliards de dollars en 2018 aux États-Unis, selon la RIAA

Pour 2018, le rapport annuel de la RIAA (Recording Industry Association of America) indique que les revenus de l’industrie de la musique en streaming ont rapporté 7,4 milliards de dollars. Une nette amélioration de 11,9% par rapport à 2017. C’est d’ailleurs la troisième année consécutive que le marché enregistre une croissance à deux chiffre. Le streaming est en pleine ascension depuis quelques années, et ce principalement grâce aux plateformes de streaming comme Spotify, Pandora (populaire aux États-Unis) ou encore Apple Music.

Le nombre d’abonnements payants aux plateformes a lui aussi considérablement augmenté depuis 2017, passant de 35,3 millions à 50,2 millions en 2018. Soit plus d’un million d’abonnements par mois, ce qui est énorme. Néanmoins, à cause de cette augmentation, l’argent provenant des téléchargements est en baisse, perdant quelques millions. À l’exception des vinyles, qui ont de nouveau augmenté pour atteindre un marché de 419 millions de dollars, se plaçant toutefois toujours derrière les CD. Ces derniers enregistrent une baisse de 34% par rapport à 2017, et se placent à 698 millions. Ces trois manières d’écouter de la musique que nous avons tous connue ont atteint leur apogée il y a quelques années déjà, laissant place à des versions plus développées, comme les plateformes de streaming. Elles-mêmes un jour seront probablement remplacées. Cependant, on remarque que les vinyles reviennent petit à petit sur le marché, preuve en est que tout ne disparaît pas totalement.

Mitch Glazer, directeur de la RIAA a déclaré que « cinquante millions d’abonnements illustrent l’amour inégalé des fans pour la musique et la manière dont elle façonne nos identités et notre culture – et présente un secteur qui a embrassé l’avenir et a trouvé une voie saine dans l’économie numérique » Il ajoute que « ne vous y trompez pas, de nombreux défis continuent de se poser à notre communauté. Il convient de noter qu’il appartient à l’entreprise d’atteindre à nouveau des revenus de 10 milliards de dollars, ce qui ramène la musique américaine à son niveau de 2007. Les ruptures de flux et le manque de responsabilité de nombreuses grandes entreprises de la tech’ qui réduisent la valeur de la musique, demeurent des menaces sérieuses alors que le secteur cherche à obtenir une croissance supplémentaire ».

La RIAA rapporte être plutôt optimiste quant à l’évolution de la diffusion de musique en continu pour les prochaines années à venir. D’autant plus qu’à présent, elle représente 75% des revenus de l’industrie musicale.

Send this to a friend