Facebook utilise votre numéro de téléphone pour cibler des publicités
Réseaux Sociaux

Facebook confirme utiliser vos données de sécurité pour la publicité

Prétextant une expérience davantage "personnalisée" grâce à ce ciblage.

C’est officiel, le géant des réseaux sociaux a confirmé qu’il utilisait les numéros de téléphone que les internautes lui fournissent, logiquement à des fins de sécurité, pour les cibler avec des annonces publicitaires. Facebook met en avant une expérience davantage « personnalisée » grâce à ce ciblage, mais personne n’est dupe.

Dans un communiqué de presse adressé à TechCrunch, Facebook dit cela : « nous savons parfaitement comment nous utilisons les informations que nous recueillons. Cela vaut aussi pour les informations de contact, comme le numéro de téléphone, que les utilisateurs téléchargent ou ajoutent à leurs propres comptes. Tout le monde sait comment supprimer les informations de contact téléchargées, non ? »

Cette confession de Facebook est liée un rapport de Gizmodo, qui a publié hier un article sur le travail de recherche effectué par des universitaires. Ils ont mené une étude dans laquelle ils déclarent pouvoir utiliser des informations personnelles non fournies par des particuliers, pour les cibler dans des publicités.

C’était un secret de polichinelle. On se doutait, que depuis plusieurs années, Facebook utilisait les coordonnées de personnes qui n’ont jamais fourni leurs informations à des fins de ciblage publicitaire. TechCrunch a demandé à Facebook de confirmer qu’il s’agissait bien d’un fait réel. Le réseau social a rédigé une déclaration confirmant qu’il réutilise les numéros de téléphone qui lui sont remis par des personnes souhaitant sécuriser leurs comptes pour les cibler avec des opérations marketing.

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a tenté de simuler une confusion lorsqu’il a été interrogé au sujet de cette pratique. Il affirmait qu’il ne rassemble que des données sur les utilisateurs à des « fins de sécurité ». Déjà plusieurs mois qu’on entend dire que Facebook perd des utilisateurs. On parlait récemment de l’attention des internautes qui diminue : la part de consommation numérique de Facebook est de 15,2% contre 16,9% il y a un an à la même période. Cette nouvelle ne devrait pas aider à remonter la pente.

Send this to a friend