Réseaux Sociaux

Facebook perd de plus en plus l’attention de ses utilisateurs

Facebook en perdition, Google ne cesse de gagner

Dans le dernier rapport de la société de recherche Nielsen, Brian Wieser de la société Pivotal indique que la part de consommation numérique de Facebook est de 15,2% contre 16,9% il y a un an à la même période. Cette part comprend Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp.

Côté monétisation, Facebook détiendra cette année environ 23% des revenus publicitaires américains cette année. Ce pourcentage donc bien plus élevé que le temps passé par ses utilisateurs. Wieser en tire comme conclusion que Facebook est en train de monétiser son service de manière considérable.

Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, la nouvelle étude de Common Sense Media révèle que Facebook n’est plus le réseau social préféré des 13 – 17 ans. Seuls 15 % déclarent que Facebook est leur « site social de référence » contre 68 % en 2012. Ces statistiques confirment le mouvement actuel consistant à quitter le plus grand réseau social au monde en faveur de ses concurrents. L’entreprise de Mark Zuckerberg doit absolument relever le défi de retrouver ses utilisateurs malgré les différents scandales qui ont entaché sa réputation.

Au jeu de l’attention des utilisateurs, Google continue de gagner

Mais alors que Facebook semble en perdition, Google continue son chemin et gagne encore et toujours. Comme évoqué auparavant, la part de consommation de Facebook est dorénavant passée en dessous des 20%, pour environ 15%. Alors que Google, soutenu par sa plateforme YouTube, est en pleine croissance, passant de 25% il y a deux ans à plus de 35% aujourd’hui.
Même les bons résultats d’Instagram (38% cette année) ne parviennent pas à réparer les fausses notes de sa maison mère.

Néanmoins, les données de Nielsen n’expliquent pas clairement cette baisse d’intérêt pour les services de Facebook. D’après les données, la baisse d’utilisation de Facebook date de 2016, bien avant que la société remarque que le temps passé par ses utilisateurs sur ses applications commence à réduire.

Source.

Send this to a friend