Technologie

Un utilisateur de Lime est mort à Washington

Un jeune homme roulant en Lime s'est fait renverser et n'a pas survécu.

Elles ne polluent pas, elles sont silencieuses, les trottinettes électriques font leur apparition massive dans les grandes villes du monde. Oui, mais leur utilisation peut s’avérer dangereuse.

Le port du casque n’est pas obligatoire, le code de la route ne définit pas clairement les utilisateurs de trottinettes et de rollers comme des piétons. Certaines sont autorisées à rouler sur les routes … ça devient tout de suite plus dangereux : le 22 septembre dernier, à Washington D.C. un homme s’est fait renverser par un SUV et n’a pas survécu.

lime

Ce jeune américain roulait avec un modèle de la marque Lime. C’est le deuxième décès ce mois-ci aux États-Unis. Il n’y a pas de réglementation claire à propos de ces engins électriques. Doivent-ils circuler sur les routes au risque de se faire percuter, ou rouler sur les trottoirs et mettre en danger des piétons ?

Pourtant, l’idée est géniale : donner l’opportunité à des citadins de circuler sans polluer, pour un coût très bas. Depuis plusieurs mois, ces engins fleurissent partout en France. Le développement des trottinettes électriques vient même faire de l’ombre à des acteurs très sérieux, comme Uber.

Dans les réponses possibles à ce problème, on entend de plus en plus parler du port du casque obligatoire pour les utilisateurs de trottinettes électriques. Et pourtant, le berceau de la trottinette électrique semble en désaccord. Le gouverneur Californien Jerry Brown a signé un projet de loi qui stipule que les Californiens qui conduisent ces bolides électriques ne seront pas tenus de porter un casque.

Pour éviter de nouveaux accidents, les autorités imaginent la création de voies dédiées aux utilisateurs d’engins électriques. Avec l’émergence de tous ces nouveaux moyens de locomotion et les dispositifs nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique, nos villes doivent être repensées.

Send this to a friend