Apple débauche le patron de l’intelligence artificielle de Google pour améliorer Siri
Intelligence ArtificielleTechnologie

Apple débauche le patron de l’intelligence artificielle de Google pour améliorer Siri

On n'est jamais mieux servi que par la concurrence.

Joli coup pour la marque à la pomme. Apple a débauché John Giannandrea, ancien directeur de la recherche et de l’intelligence artificielle (IA) chez Google. Ce recrutement vise à rattraper le retard de l’entreprise dans le développement de son assistant vocal, Siri, face à ses concurrents, tels qu’Alexa d’Amazon et Google Assistant.

D’après le New York Time, qui a révélé l’information, John Giannandrea est en charge de la « stratégie d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle » d’Apple. Malgré de nombreux investissements dans ce domaine, Apple ne parvient pas à prendre le pas sur ses concurrents. En cause, selon certaines analyses, une masse de données personnelles pour entraîner ses algorithmes moins importantes que Google ou encore Amazon. Pas question d’oublier son éthique pour autant. « Notre technologie doit être imprégnée des valeurs qui nous sont chères à tous […] John partage notre engagement envers la protection de la vie privée et notre approche réfléchie alors que nous rendons les ordinateurs encore plus intelligents et plus personnels, » a écrit Tim Cook, dans une note interne.

John Giannandrea devra parvenir à améliorer les performances de Siri, sans collecte d’informations personnelles. Preuve de l’importance de sa mission : la nouvelle recrue fera partie des 16 hauts cadres à rendre des comptes directement à Tim Cook. Il faut dire que la réputation de l’homme dans le domaine de l’intelligence artificielle n’est plus à faire. John Giannandrea, avait rejoint Google en 2010 en tant que vice-président du département dédié à la recherche et à l’IA. Il était auparavant directeur technique de la startup Metaweb, avant son rachat par Google.

Le départ de Giannandrea ne devrait cependant pas avoir trop d’impact sur Google. La firme a nommé Jeff Dean, autre pointure de l’IA qui a notamment cofonder Google Brain, à sa succession.

SOURCE.

Send this to a friend