La purification de l'eau, étape clé pour avoir plus de voitures électriques ?
InsightsTechnologieTransports

La purification de l’eau, étape clé pour avoir plus de voitures électriques ?

Nettoyer les océans tout en récupérant du lithium ?!

Alors qu’une ville française va bientôt avoir des voitures à hydrogène, les voitures électriques sont aujourd’hui plus communes.

Les voitures électriques sont aujourd’hui alimentées grâce à des piles au lithium, or si l’on veut plus de voiture de ce genre en circulation, il faut plus de lithium et là est le problème. Dans les mines traditionnelles, la quantité de lithium disponible est assez faible.

Des scientifiques ont mis au point une technique qui permettrait de transformer les océans, en mines respectueuses pour l’environnement. L’idée est simple, grâce à une technique de dessalement qui utiliserait des structures organométalliques (« des structures tridimensionnelles à angles métalliques et liants moléculaires organiques ») avec des pores sub-nanométriques, afin de capter les ions lithium tout en purifiant l’eau des océans. Cette technique imite les membranes cellulaires qui ont tendance à se déshydrater et à transporter des ions, en laissant le lithium et en produisant de l’eau qu’il est possible de boire.

L’extraction de lithium n’est pas un procédé nouveau, mais cette techniques serait plus efficace et surtout plus écologique. Il n’y a aucun besoin de pomper l’eau ou d’utiliser des produits chimiques. Les fabricants de batteries à lithium devraient simplement déployer des filtres.

Avant d’être mise en place, cette technique va nécessiter de nombreuses études, mais les objectifs et la manière de procéder sont plutôt précis ! Si ce processus fonctionne, le monde aurat ainsi plus de lithium pour les véhicules électriques, les téléphones ou autres appareils composés d’une batterie et surtout l’impact environnemental de ces derniers sera diminué.

Source.

Send this to a friend