La toute dernière version de Google Chrome (64) n’en finit pas de nous surprendre avec ses fonctionnalités. La dernière en date et identifiée par le site Android Police, est un outil qui permet d’épurer automatiquement le partage d’un lien.

Depuis la semaine dernière, sur PC et mobile, la firme de Mountain View a doté son navigateur d’un adblocker destiné à rendre notre expérience publicitaire plus agréable. Il bloquera automatiquement tous les formats intrusifs, au profit des formats qui ont été jugés adéquats par l’IAB (Interactive Advertising Bureau).

Pour les URL, grâce à cette fonctionnalité, lorsque vous souhaiterez partager un lien depuis Google Chrome sur votre smartphone, le navigateur retirera toutes les fioritures : tous les UTM, les référents, les ID inutiles.

Chrome 64 url

Crédit : Android Police. Chrome 63 comparé à Chrome 64.

Néanmoins, Android Police a noté que malgré le côté très pratique de ce raccourcisseur, il subsiste quelques défauts. Par exemple, Google Chrome retire l’ancre dans une url, impossible d’envoyer quelqu’un à un endroit précis d’une page. Dans d’autres contextes comme l’affiliation, il est probable que la version 64 du navigateur en vienne à retirer l’ID du média, et ainsi lui faire perdre quelques deniers sur ses conversions.

On peut donc noter deux défauts, à un outil qui reste tout de même plus que pratique pour ceux qui aiment le minimalisme et ne pas mettre des tartines dans les URL qu’ils partagent.