Google chrome : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Google chrome

Depuis toujours, pour s’identifier il faut un mot de passe. Avec le développement de la technologie, de nouveaux moyens ont fait leur apparition. On peut par exemple penser aux schémas à dessiner, à la reconnaissance faciale avec FaceID ou au déverrouillage grâce à une empreinte digitale. Comme l’a expliqué Google sur son blog, cette dernière solution va être de plus en plus utilisée pour s’identifier à différents services de Google sur Chrome et sur Android. Une empreinte digitale suffit pour se connecter aux services de Google Disponible dès aujourd’hui sur les appareils Pixel et très prochainement aux appareils dotés d’Android 7.0 ou une version supérieure, Google souhaite fournir « des expériences d’authentification plus simples et plus sûres. » Le géant américain se base ainsi sur les normes FIDO2, W3C Web Authn et FIDO CTAP. L’avantage de ce service ? Plus besoin de se souvenir de mots de passe complexes et différents puisque…

Plus d’excuses pour ne pas regarder la saison 3 de Stranger Things. Une nouvelle extension Chrome, Netflix Hangouts, permet de regarder Netflix même pendant ses heures de travail. Il suffit de se rendre sur Netflix, choisir le programme de son choix, puis cliquer sur l’extension. Cette dernière découpera l’écran en quatre parties comme si l’utilisateur était en pleine visioconférence, sauf qu’un des écrans diffuse le contenu Netflix. Le leurre semble parfait, quatre faux collègues apparaissent pour simuler une réunion à distance, alors que le coin inférieur droit diffuse l’émission. Bien pratique quand les heures de bureau s’éternisent, et que le patron jette un oeil en permanence sur votre écran. Cette extension a été développée par Mschf Internet Studios. Ces développeurs sont à l’origine de plusieurs concepts plus improbables les uns que les autres. Notamment « The Word Of The Day Is », une chaîne Slack qui offrait 1000 dollars par…

Sur le site Chromium de Google, les développeurs de Chrome ont annoncé que le navigateur accueille désormais deux nouvelles fonctionnalités. L’extension Suspicions Site Reporter, qui permet de dénoncer les sites web frauduleux à Google Safe Browsing, et une fonctionnalité propre à la version 75 de Chrome qui vous signalera quand vous serez sur un site factice, en s’appuyant sur une analyse de l’URL. « Nous avons conçu Chrome pour qu’il soit sécurisé par défaut et facile à utiliser par tous », avec ces lignes qui mettent UX et sécurité au même niveau dès le début du post, Google a sûrement voulu rappeler à ses utilisateurs à quel point ils pouvaient compter sur lui pour protéger leurs données. Il s’est de plus donné les moyens de consolider ce sentiment chez eux. Alors que Google Safe Browsing (GSB) protège les utilisateurs de Chrome du phishing depuis plus de 10 ans, en informant…

Des sécurités supplémentaires pour limiter les transferts de données, c’est ce que Google essaye de faire en encadrant un peu plus les extensions sur son navigateur Chrome. Des restrictions supplémentaires La volonté de Google est de rendre les modules liés à Chrome plus respectueux des données de ses utilisateurs. De cette façon, de nouvelles règles doivent être suivies. Par exemple, les extensions devront impérativement utiliser « l’ensemble minimal d’autorisations nécessaires ». Cette nouvelle indication pousse dès lors les extensions à se baser sur des données non sensibles. Également, Google vient ajouter des extensions pour la mise en place de règles de confidentialité. Habituellement réservées aux données personnelles et sensibles, Google vient de les étendre à l’ensemble des données. Ces nouvelles normes seront mises en place en automne prochain, et les développeurs auront un préavis de 90 jours pour mettre à jour leurs extensions. Google Drive dans le viseur du mastodonte Une bonne…

Google a annoncé il y a deux jours une nouveauté extrêmement intéressante pour la navigation sur Chrome. Baptisée « Portals », cette technologie semble être une alternative à l’utilisation d’iframes. En temps normal, quand vous intégrez un élément multimédia d’une plateforme (comme une vidéo) dans une autre, vous le placez entre deux balises iframe, et quand le visiteur veut accéder à toutes les fonctionnalités de ce dernier, il doit ouvrir une page vers le site dont il provient. Avec des balises portal, il semblerait que vous puissiez naviguer entre deux sites en restant sur la même page, sans aucune latence. Google a décrit les balises portal comme des iframe avec lesquelles vous pouvez naviguer. Dans la vidéo de présentation qui précède ces lignes, Google a effectué une démonstration de sa nouvelle technologie. Concrètement, lorsque vous êtes sur un site web, et qu’une fenêtre est ouverte sur un autre via les…

Le web scraping désigne l’extraction, la capture, la récolte de données sur des sites web. L’idée est que ces données collectées soient organisées et catégorisées pour répondre à un besoin d’information. On peut les utiliser ainsi, selon son profil, pour un besoin d’étude, de benchmark, d’analyse de marché, de génération de lead ou pour des usages personnels. La plupart des outils sur le marché qui permettent de faire du web scraping nécessite à minima des compétences en code, la capacité de configurer le scraper pour qu’il réponde au cas d’usage personnel et de fait souvent, de mettre un billet. Souvent, le web scrapper sera vu comme un outil automatisant ce que vous auriez fait à la main sur un gros volume de page, faisant gagner du temps à son utilisateur. Spider propose d’aller sur un autre axe du web scraping : faciliter l’accès à l’extraction de donnée en simplifiant son…

Bien souvent, des sites tels que Siècle Digital, Facebook, ou même YouTube vous envoient des notifications via Google Chrome. Le but est de maintenir le lien avec vous en vous envoyant le contenu susceptible de vous intéresser, comme par exemple les dernières créations d’Apple, ou le dernier commentaire à une publication. Malheureusement, bien que cette initiative soit louable, l’utilisation massive des notifications par les sites finit par les rendre lassantes… voir quasiment insupportables. C’est pourquoi nous vous présentons aujourd’hui un petit tutoriel pour faire le tri, voir se débarrasser des notifications de Google Chrome sur tous types d’appareils. C’est sûr, dès demain, la gestion des alertes du moteur de recherche de Mountain View n’aura plus aucun secret pour vous ! Comment désactiver les notifications de Chrome sur ordinateur 1. Ouvrez Google Chrome 2. Cliquez sur la petite icône à trois points en haut à droite 3. Une fenêtre va alors…