Digital Technologie

L’adblock de Google Chrome arrive ! Voici comme il marche

La fin des sapins de noël !

Cette année, Google a adhéré à la « Coalition for Better Ads« , qui regroupe les acteurs de la publicité dans le monde. Suivant les standards fixés par cette coalition internationale, Google Chrome lance son propre bloqueur de publicité à partir du 15 février 2018, pour lutter contre les publicités jugées trop intrusives.

Google ne cherche évidemment pas à tuer la publicité en ligne, puisqu’il en dépend énormément. Le géant américain cherche à filtrer la publicité. L’adblock de Google arrêtera les pop-ups, les vidéos et/ou sons en lecture automatique, les publicités plein écran, et tout autre format publicitaire ne répondant pas aux standards fixés par la coalition mentionnée plus haut. Google restera néanmoins plus stricte sur le bloquage de publicité sur mobile. L’objectif est d’avoir une meilleure expérience et un meilleur rapport entre l’annonceur et le visiteur du site web.

Avant de bloquer une publicité, il y a trois étapes:

  • D’abord, l’évaluation du site selon les standards « Better Ads ». Il y a trois résultats possibles suite à cette évaluation : passage, avertissement, et échec
  • Ensuite, le propriétaire du site web est informé du résultat de l’évaluation. Une chance lui est donnée pour améliorer les publicités présentes sur son site.
  • Si ces problèmes ne sont pas réglés, Google bloque donc les publicités non conformes aux standards.

Sur desktop, le bloqueur de publicité se trouvera dans la barre de recherche Google Chrome. Sur mobile, un bouton apparaîtra au bas de l’écran : il permettra d’activer (ou désactiver) le bloquage de publicité. D’ailleurs, un utilisateur aura l’option d’autoriser les publicités sur ces deux supports, même si elles sont bloquées par Google.

Source

Send this to a friend