Après le décollage de la fusée Falcon Heavy il y a quelques jours, SpaceX a annoncé qu’il n’avait pas réussi à récupérer le Core Central de son véhicule spatial.

Le 6 février, SpaceX a fait décoller sa plus grosse fusée jamais construite depuis la base de cape Canaveral en Floride. Celle-ci a pour objectif de poser les bases de potentiels futurs sur Mars. Si la Falcon Heavy a réussi à s’envoler correctement, seulement deux des trois modules ont pu amerrir comme il fallait. Les deux propulseurs ont pu se poser de façon simultanée à l’endroit indiqué.

Concernant le troisième, le noyau central, SpaceX a indiqué qu’il s’était échoué en mer après n’avoir pu allumer que deux de ses trois moteurs. Par conséquent, le Core s’est échoué à une vitesse d’environ 480 kilomètres par heure. À la base, ce dernier avait pour but de se poser sur un bateau autonome, et non sur terre. Une mission difficile à accomplir puisqu’il fallait que le bateau soit parfaitement situé et que la fusée se pose avec peu de vitesse.

De ce fait, la fusée s’est crashée dans l’eau a seulement 100 mètres de son point de destination. Le patron de SpaceX, Elon Musk a précisé à ce sujet : « deux moteurs du bateau ont été détruits et le pont a été lacéré par une pluie de métal tranchant ». Si le bateau en lui-même n’a pas détruit, il en sera sorti bien amoché.

Malgré le fait que le Core central n’est pas été récupéré, le succès de la mission reste énorme. L’envoi de la Falcon Heavy dans l’espace marque le début d’une nouvelle étape qui pourrait bien être le début de la conquête de Mars.

De plus, Elon Musk a réussi un coup de maître en envoyant une Tesla et un faux astronaute baptisé Starman, en hommage à David Bowie. Le plus beau coup publicitaire jamais réalisé.

Falcon Heavy

Source : The Verge