Science

États-Unis : des premiers patients traités contre le cancer avec CRISPR

Une grande première et beaucoup d'espoir !

Ce sera une grande première aux États-Unis. Des docteurs de l’Université de Pennsylvanie vont bientôt démarrer un test de traitement contre le cancer en utilisant la technologie CRISPR.

CRISPR est un outil de manipulation génétique très performant. Il est pour l’instant beaucoup utilisé dans des projets de recherche qui ne s’appliquent pas à l’Homme. Récemment, des chercheurs ont été en mesure de stopper la surdité génétique d’une souris, qui a recouvré l’audition petit à petit. Dans une autre étude, des scientifiques ont réussi à retirer le VIH d’un animal vivant. Vous l’aurez compris, CRISPR a la capacité de changer le cours d’un grand nombre de vie.

Si en Chine des premiers patients humains ont fait l’objet de tests avec cette technologie, aucun autre pays n’avait lancé pareil projet. Pourtant, les médecins de l’Université de Pennsylvanie préparent les paramètres de ce traitement depuis juin 2016, date à laquelle le NIH (National Institutes of Health) a donné son veut vert.

L’étude va se concentrer sur 18 patients avec un myélome multiple, mélanome, ainsi que deux types de sarcomes. L’idée sera de supprimer deux gènes présents dans les cellules T en utilisant CRISPR. Le premier gène (PD-1) est attaqué par le cancer afin de perturber le système immunitaire. Le second a habituellement le rôle d’alarme et va être amélioré pour alerter le corps sur la présence de tumeurs bien spécifiques.

Pour la procédure, les patients se verront ponctionner un peu de sang qui sera ensuite modifié par les médecins. Il sera ensuite réintégré dans le corps du patient. Cela permet d’éviter des rejets de la part du système immunitaire des patients.

« Nous sommes dans les dernières étapes de préparation pour le test, mais nous ne pouvons pas donner une date précise, » a déclaré un des docteurs de l’université.

Pour les 18 patients, il faudra donc s’armer de patience avant de pouvoir soumettre leur corps à un traitement qui pourrait s’avérer bien plus efficace que les méthodes actuelles.

Source

Send this to a friend