En juin, Amazon mettait clairement les pieds dans le secteur de la grande distribution en annonçant le rachat de Whole Foods Market pour 13 milliards de dollars. Comptant plus de 400 magasins aux États-Unis, la chaine de bio offre un réel potentiel à la marque qui souhaite développer une puissance de frappe physique, et non plus seulement virtuel. Il y a quelques jours, Whole Foods Market a fermé son accord d’achat avec Amazon pour devenir l’une de ses filières officielles. Et Amazon a déjà trouvé des choses à changer dans ses nouveaux magasins.

Connaissant la firme, il était certain que l’entreprise transformerait l’existant, qu’est Whole Foods, afin que les magasins se calque sur le positionnement qu’Amazon s’est construit avec les années. Et effectivement, comme annoncé, les prix en magasin ont baissé pour devenir plus accessible, et les Amazon Echo et Echo Dot sont désormais proposés en rayon. Dès l’ouverture de la plupart des boutiques sur la côte Est, des assistants intelligents griffés du logo d’Amazon ont fait leur apparition aux cotés des autres produits. Les enceintes intelligentes Echo et Echo Dot sont respectivement proposées à 99,99$ et 44,99$, soit moins cher que leur prix initial. Comme tous les autres produits entreposés dans le magasins, les baisses de prix sont rendus visibles grâce à la mention qui signale « Pick of The Season ».

rayon avocat Whole Foods Market

Pour ce qui est des produits de consommation, le directeur général de Amazon Worldwide Consumer Jeff Wilke déclarait dans un communiqué : « Nous sommes déterminés à rendre abordables pour tous les produits bio ». Pour John Mackey, cofondateur et directeur de Whole Foods, « en travaillant ensemble avec Amazon, nous pouvons baisser nos prix et permettre à davantage de consommateurs d’avoir accès à des produits sains de qualité ». Et effectivement, plusieurs produits tels que l’avocat, les viandes, la saumon ou les oeufs ont vu leur prix réduire. L’avocat, dont la baisse de prix était attendu, est passé de 2,79$ a 1,99$. En proposant une offre compétitive, Amazon s’appuie sur le succès de son site web e-commerce, si bien qu’il pourrait participer grandement à la démocratisation du bio aux USA.

Aussi, des consignes Amazon Lockers vont être installées dans les magasins pour que les clients puissent retirer leurs commandes passées sur le site web précédemment. Reste à savoir les répercussions qu’un tel marché va avoir à l’international.

Source : The Verge

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J'aime écrire et surfer.

Send this to a friend