Avec Messenger Day Facebook s'inspire à nouveau de Snapchat.
Réseaux Sociaux

Avec Messenger Day Facebook s’inspire à nouveau de Snapchat.

Facebook teste un nouveau service pour son application de messagerie : Messenger Day. La firme l’effectue en ce moment en Australie.

Il s’agit du second marché dans lequel Facebook test son nouveau produit, en effet, les mois derniers c’est en Pologne que les utilisateurs ont eu la surprise de voir Messenger Day lors des nouvelles mises à jour. Jusqu’à présent, on ne savait pas si l’expérience allait s’étendre à d’autres marchés ni quand elle pourrait être déployée. En prenant l’Australie comme cobaye, c’est à la possibilité de s’étendre au marché anglophone que le géant explore.

Avec une application qui propose de partager ses photos ou vidéos pendant 24h, de pouvoir faire des Stories et d’inscrire des choses sur les photos … pas sur qu’elle trouve son public. Disons tout simplement que sur ce terrain Facebook arrive après la guerre, avec 60 millions d’utilisateurs quotidien en Amérique du nord la firme au petit fantôme a eu raison de tenir tête à Facebook il y a 3 ans. 800 millions de dollars au départ avaient été proposés par le réseau social de Mark Zuckerberg, puis 3 milliards. Mais Snapchat avait à chaque fois refusé.

Messenger Day sonne plus comme un sursaut d’égo qui arrive à contretemps, Poke, Slingshot, Facebook Camera, autant d’échecs cuisants qui expliquent la frilosité avec laquelle les tests se font. D’ailleurs, Facebook n’a pas souhaité s’exprimer sur la suite des opérations, à savoir si les tests allaient s’étendre à d’autres pays.

« Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure. »

Source.

Send this to a friend