NASA : des étoiles plein les yeux avec ces nouvelles affiches
Créativité

NASA : des étoiles plein les yeux avec ces nouvelles affiches

L’espace n’a jamais autant suscité l’intérêt du grand public. On doit sans doute une grande part de cet engouement pour le cosmos à Elon Musk et Jeff Bezos. A la tête de Space X pour le premier (et de Tesla, entre autres), et de Blue Origin pour le second (et de Amazon, entre autres), les deux géants ont récemment fait parler d’eux avec leurs projets de fusées réutilisables. Musk a d’ailleurs dernièrement annoncé qu’il prévoyait d’envoyer des hommes sur Mars dès 2025, soit cinq ans avant la NASA, qui parie au mieux sur 2030.

Moins ambitieuse que lui, ou peut-être plus réaliste, l’agence spatiale a en tout cas l’air bien décidée à nous faire rêver en ce début d’année 2016. Car elle a beau être un organisme scientifique, il s’avère qu’elle est aussi le lieu de réunion de rêveurs et de créatifs. Après la série d’affiches « Exoplanet travel Bureau » publiée l’année dernière, l’agence vient de révéler une nouvelle série de posters, cette fois-ci intitulée « Visions of the Future ».

Invisible Creature, le studio du Jet Propulsion Laboratory, lui-même géré par la NASA a ainsi dévoilé 14 affiches rétros pouvant être perçues comme une invitation optimiste au voyage.

Affiche Nasa Voyager

Mixant fantaisie et réalisme, le studio étant très au fait sur les projets de la NASA, chacune de ces réalisations évoque de manière imagée des propriétés propres à chacun des objets célestes présentés. Elles nous rappellent le passé de l’agence et ses exploits (Grand Tour étant par exemple un hommage à Voyager), mais aussi son futur hypothétique. On y trouve ainsi Encelade, satellite de Saturne, qui abriterait via son océan souterrain et ses geysers les conditions nécessaires à l’apparition de la vie (eau, chaleur et molécules organiques), ou encore Cérès, planète naine appartenant à la ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter, dont des photos prises par la sonde américaine Dawn révèlent des taches brillante pouvant être des traces d’eau saumâtre gelée, c’est à dire légèrement salée, selon des scientifiques allemands.

Affiche Nasa Enceladus

Affiche Nasa Ceres

L’ère du tourisme spatial optimiste est donc entamée. Comment va-t’il évoluer ? Combien de temps va-t’il falloir attendre pour que cet article soit lu via un réseau wifi (ou un réseau Lifi) martien ? En ce mois de Février 2016 en tout cas, il est plus simple et moins coûteux d’attendre que ces affiches soient disponibles en téléchargement gratuit que de s’organiser une virée vers les étoiles.

Affiche Nasa Jupiter

Affiche Nasa Europa

Affiche Nasa Titan

Send this to a friend