BIC, marque qui nous accompagne depuis les bancs de l’école notamment à travers son stylo cristal (100 milliards de stylos produits) va passer un ultime cap dans le brand content. Bien loin des perles du BAC, la marque a trouvé le moyen d’asseoir sa toute-puissance en créant une typographie à travers l’Universal Typeface Experiment.

S’il existe un stylo universel, peut-on créer une écriture universelle ?

Accessible jusqu’en aout, toute personne avec un appareil tactile peut y participer en se rendant sur le site. Vous y écrirez l’alphabet dans un ordre non alphabétique, puis vous répondrez à une série de questions pour classer votre style d’écriture : âge, sexe, pays, profession, gaucher/droitier.
Le site a déjà enregistré plus d’un million d’écritures à travers le monde lui permettant d’afficher ce à quoi ressemblerait l’écriture universelle. Vous pouvez d’ores et déjà comparer l’écriture homme / femme, ou encore celle d’un artiste comparée à celle d’un étudiant, ou comment se dessin un B au Brésil comparé à la France.
S’il y a une leçon à tirer de l’Universal Typeface Experiment, c’est qu’au fond, malgré des cultures propres à chacun, nous ne sommes pas si différents.

Universal Typeface Experiment BIC 2

Un brand content plus mature.

Par rapport à ce que BIC propose en terme de contenu en France, nous ici face à une démonstration de brand content plus mature, et vraiment universel. Peu importe votre âge, votre origine géographique ou sociale, l’écriture nous réunit tous. Le petit bémol reste l’absence de sentiments, le site et l’animation d’introduction sont vraiment trop neutres.