fonts : toute l'actualité sur siecledigital.fr

fonts

Gerald McGoey, un millionnaire canadien, ancien PDG de la société Look Communications a déposé le bilan en décembre 2017. Cependant, lorsque les personnes missionnées pour gérer la liquidation ont commencé à regarder de plus près les documents fournis, ils ont remarqué que certains utilisaient une typographie sortie à une date postérieure à la date du document. En effet, l’entrepreneur souhaitant protéger deux de ses biens immobiliers, il a falsifié des documents, mais a oublié un détail subtil. Pour son premier bien immobilier, Gerald McGoey a écrit ces documents en utilisant Cambria. Seul hic, elle est apparue sur nos ordinateurs en 2002, et le document a été antidaté à 1995. Pour le second bien, même erreur. Le document est daté de 2004, mais utilise la typographie Calibri, qui a été déployée avec Windows Vista en 2007. Pour mettre en lumière cette supercherie, pas évidente à détecter, le tribunal s’est rapproché de…

Tout comme le web, les typographies sont elles aussi en constante évolution. Plus question par exemple d’utiliser cette fichue Comic Sans MS dont les débuts semblaient pourtant prometteur, sous peine de perte de crédibilité immédiate. YouTube s’était de son côté attelé à la création d’une nouvelle typographie, la YouTube Sans. Spécialement conçue pour la YouTube TV. En ce moment, c’est Google qui fait des vagues dans le domaine avec l’arrivée de Spectral, une typo entièrement personnalisable et responsive. ⌛️ The biG announcement is scheduled for wednesday… Get ready! pic.twitter.com/cVoGCSMOQR— Prototypo (@prototypoApp) 19 juin 2017 Spectral a été développé en collaboration avec Production Type et Prototypo, et c’est une typo d’un genre nouveau. Par le passé, les fonts créées étaient statiques et ne se pliaient à aucune tentative de modification : ce n’est plus le cas aujourd’hui. Spectral est la première typographie responsive et entièrement personnalisable au monde. Elle respecte ainsi…

Pour les gens qui ne souffrent pas de dyslexie, cela peut être difficile à comprendre : les polices d’écritures ne sont pas simples à lire pour le cerveau. « Les gens qui ne sont pas dyslexiques sont frustrés » déclare le graphiste Christian Boer, l’auteur de cette police, « Souvent les gens disent, vous ne voyez pas l’erreur que vous avez faite ? La réponse est que non, nous ne la voyons pas, si nous pouvions la voir, nous n’aurions pas fait l’erreur ! » Dyslexique, Christian Boer a créé une police pour les dyslexiques. Dans une police classique certaines lettres sont inversées par leur cerveau (plus précisément l’aire de Broca, siège de la parole et de l’analyse des mots). En utilisant des lettres moins denses, plus courbées à leurs bases et avec un plus grand espace entre chaque mot il pourrait changer la vie de millions de personnes. [youtube https://www.youtube.com/watch?v=qVaeGOflF7w] En effet, si…

Une étudiante du Royal College of Art a développé un prototype appelé Spector. Ce gadget permet d’identifier, de sauvegarder, et de réutiliser une couleur ou une typographie directement dans un outil de PAO. Spector peut reconnaitre sept familles de typographies différentes et identifier la taille utilisée ou le crénage. Des moyens sur internet existent déjà comme WhatTheFont, mais Fiona O’Leary a trouvé le moyen de faire sortir ce service du virtuel en créant un objet physique. Sur le même principe que pour les typographies, le gadget peut aussi enregistrer des couleurs et les transformer en CMJN / RGB. Après l’identification d’une typographie ou d’une couleur, Spector transmet l’information via un plugin vers le logiciel de votre choix. Que ce soit InDesign, Photoshop, ou même Pages (outil de traitement de texte d’Apple), le plugin est compatible avec un grand nombre de logiciels. Malheureusement, Spector n’est qu’un prototype à l’heure actuelle et…

Send this to a friend