Les sites d’annonce de ventes immobilière tentent de se démarquer les uns des autres. Le groupe SeLoger a annoncé, ce 28 septembre 2022, la possibilité de visiter dans le métavers un appartement témoin faisant partie d’un futur programme immobilier mis en vente par le promoteur Quartus, dans la vie réelle.

L’appartement de SeLoger sur OnCyber

L’an dernier fut une année record pour le secteur de l’immobilier avec 1,2 million de transactions. Dans ce contexte, SeLoger, avec 60 millions de visites sur son site, souhaite tester des visites dans le métavers. Le site d’annonces immobilières a choisi la plateforme OnCyber, à l'origine un site permettant d'exposer des œuvres artistiques dématérialisées, sous forme de NFT, dans un appartement, en réalité virtuelle.

Dans la même catégorie

SeLoger se félicite d’utiliser cette plateforme car elle n’a pas encore été utilisée par d’autres marques. Elle donne la possibilité d’entrer avec un simple lien, sans création de compte et sans y partager ses données personnelles. Lorsque vous cliquez sur le lien, vous entrez directement dans l’appartement proposé par SeLoger et Quartus, il est possible de se déplacer dedans en utilisant son téléphone ou son clavier.

L’appartement témoin modélisé dans le métavers reste comme ceux déjà présents sur OnCyber, très lisse et moderne. Une fois l’opération de vente terminée, SeLoger propose aux collectionneurs d’œuvres d’art en NFT qui le souhaitent, d’utiliser gratuitement l’appartement virtuel créé afin d'y exposer leurs œuvres.

La VR pour se projeter dans des appartements qui n’existe pas encore

Interrogé par Siècle Digital, Virginie Boudet, vice-présidente de marque de SeLoger, se dit fier d’aider les français en innovant de A à Z pour trouver leur logement. La société souhaite être à la pointe de l’innovation et se dit précurseur en la matière, « En 2026, 25 % des gens passeront au minimum 1h par jour dans le métavers » affirme Virginie Boudet. SeLoger affiche sa volonté « d’aider les gens à se projeter dans un appartement qui n’existe pas. »

Actuellement, SeLoger ne veut pas se lancer entièrement dans le métavers, approche jugée trop « prématurée ». La société cherche dans cet appartement test, un « équilibre entre la demande immobilière et l’ouverture à la tendance du métavers pour le grand public. »

Cette opération commerciale de 2 jours, peut laisser dubitatif sur l’intérêt des visites en réalité virtuelle. Elles ne semblent pas apporter plus d'interactivité qu’une simple visite 3D, déjà disponible sur le site. Elles ne compensent pas les inconvénients des visites à distance pour se projeter dans son futur achat. Par exemple, il n’est pas possible de voir le vis-à-vis ni le cadre dans lequel se trouve l’appartement.

Ce coup de communication, revendiqué en tant que tel par l'entreprise, vise vraisemblablement à amener de potentiels acheteurs aux ventes privées spéciales du 27 et 28 septembre avec Veepee. Cependant, SeLoger déclare ne pas être fermé pour réaliser de futures opérations en réalité virtuelle avec d’autres promoteurs.