Dans un communiqué de presse récemment publié, Dassault Systèmes annonce le rachat de Diota, une société spécialisée dans le domaine de la réalité augmentée pour l'industrie. L'entreprise sera intégrée au sein de l'écosystème Delmia de 3DS.

Dassault Systèmes se renforce avec le rachat de Diota

La PME française a été fondée en 2009. Diota travaille sur des technologies 4.0 telles que la 3D interactive, les outils connectés, la réalité augmentée et l'intelligence artificielle pour permettre à ses clients d'optimiser leurs processus de fabrication. Sur le site web de l'entreprise, on peut lire que « les technologies développées chez Diota permettent de collecter des données précieuses sur le terrain dans l'objectif de les utiliser pour améliorer le cycle de vie d'un produit, de la production ou de la maintenance ».

Au fil des années, l'entreprise française s'est spécialisée dans les outils de réalité augmentée. C'est justement pour cette raison que Dassault Systèmes a souhaité proposer une offre de rachat. Le 1er septembre 2022, Diota a envoyé un e-mail à ses clients pour les prévenir que l'entreprise serait intégrée au sein de la marque Delmia, qui regroupe les outils 3DS dédiés à l'industrie 4.0 chez Dassault Systèmes. Un rachat logique, qui devrait permettre au géant français de lier le réel au virtuel et de « faciliter la modélisation, l'optimisation et l'exécution des opérations ».

Lionel Joussemet, fondateur et CEO de Diota, explique à ses clients que « cette acquisition est une aubaine qui permettra à notre entreprise de s'adresser à de nouveaux marchés et qui vous apportera à vous, nos clients, un soutien de poids dans la conception numérique. De plus amples informations seront communiquées dans les prochaines semaines ». Malgré une levée de fonds de 7 millions d'euros en 2019, Diota ne pouvait pas rivaliser contre les géants du secteur.

Un pari sur les technologies du futur

De son côté, Dassault Systèmes mise sur les nouvelles technologies depuis quelques années. En 2020, lors de la conférence 3DEXPERIENCE World qui se déroulait à Nashville les 10, 11, et 12 février 2020, l'entreprise faisait part de ses ambitions. L'occasion de mettre un coup de projecteur sur les nouvelles technologies développées au sein de l'entreprise. À l'époque, Dassault Systèmes faisait le pari de la conception 3D.

Mike Shultz était même venu présenter le dernier prototype de la prothèse qu’il porte depuis son amputation de la jambe en 2008. Grâce aux technologies de Dassault Systèmes, l’homme a pu modéliser sa jambe artificielle, et s’est depuis lancé dans la modélisation de prothèses similaires.