Avec l'aide de The Markup, une association américaine à but non lucratif spécialisée dans le journalisme de données, la Fondation Mozilla a lancé Facebook Pixel Hunt. Cette étude va être menée jusqu'en juillet prochain et consiste à collecter les données que Facebook récupère lorsque l'on surfe sur internet pour mettre en lumière les agissements du réseau social.

Mozilla et The Markup veulent en savoir un maximum sur la récupération de données personnelles

The Markup est connu pour avoir prouvé que Google monopoliserait 41% de la première page de résultats sur son moteur de recherche. Avec ce nouveau projet et l'aide de cette association, l'objectif est de traquer le « pixel Facebook » que le réseau social met à disposition des sites web pour qu’ils puissent obtenir des informations sur leurs visiteurs. Il est aussi utile à Facebook pour récupérer des données.

Les deux partenaires souhaitent mettre en avant les méthodes utilisées pour la récolte de données, mais aussi quels types de données sont récoltées et les sites qui n'hésitent pas à les partager.

Afin de mener à bien ce projet, Mozilla va exploiter son extension Rally, « les géants de la Tech ont construit leur succès en exploitant vos données. Mozilla Rally vous donne le pouvoir de donner vos données pour mener des études » précise la fondation. À terme, la meilleure compréhension de la récolte des données devrait permettre la construction de nouveaux outils, la rédaction de ressources documentaires ou la mise en place de nouvelles réglementations, protégeant au mieux les internautes.

Mozilla Rally

L'extension Rally développée par Mozilla est au centre de l'étude Facebook Pixel Hunt. Image : Mozilla.

Comment participer au projet Facebook Pixel Hunt ?

Afin de participer au projet, il faudra être très patient. Toutefois, voici les quelques étapes à suivre pour y prendre part :

  1. Tout d'abord, il faut installer Rally, l'extension proposée par Mozilla. En ce moment, l'outil est victime de son succès et n'accepte les utilisateurs que petit à petit. Il faudra donc passer par une liste d'attente.
  2. Ensuite, il faut rejoindre le projet Facebook Pixel Hunt. Une nouvelle fois, une liste d'attente existe repartie entre de nombreux pays, dont la France. À noter que l'étude est active jusqu'au 13 juillet prochain, l'inscription est ouverte jusqu'à cette date. Il est tout à fait possible d'être accepté au sein du programme que plusieurs semaines après votre inscription.
  3. Dès que son profil est validé, il suffit de surfer sur internet comme à son habitude. Mozilla et The Markup récupéreront les données que Facebook récolte lorsque vous êtes en ligne (URL des pages web visitées, métadonnées générées, temps passé sur la page, présence d'un cookie d'identification Facebook, etc.)

Mozilla assure que seules les données anonymisées seront extraites des bases de données ainsi constituées et qu'elles seront utilisées que dans le cadre de l'étude. Les premiers résultats tomberont sans aucun doute au début de l'automne 2022, après analyse des équipes travaillant sur le projet.