Le géant canadien du commerce électronique Shopify n’en finit plus d’afficher des chiffres insolents. Elle a une nouvelle fois affiché des résultats solides malgré la déception des analystes. La société s'attend désormais à réaliser de bons résultats pendant la fin d’année malgré des tensions sur les chaînes d’approvisionnement.

Shopify qui fournit aux commerçants une solution clé en mains pour monter sa boutique en ligne a connu un fort succès au plus haut de la pandémie. Les commerçants devant trouver une solution rapide à la fermeture des magasins pendant les différentes mesures de confinements lui ont permis d'enchaîner des hausses de revenus exceptionnels à chaque trimestre. La société a ainsi augmenté ses revenus de plus de 90 % au cours de quatre des six derniers trimestres. En l'espace de 16 mois seulement, le volume total des ventes des commerçants de Shopify a doublé, passant de 200 milliards de dollars en juin 2020 à plus de 400 milliards de dollars au début du mois d'octobre. Encore mieux, la société a réussi à maintenir sa croissance alors que les magasins physiques ont rouvert depuis plusieurs mois.

Toutefois, elle commence à montrer des signes de ralentissement après une frénésie d’achat des consommateurs en ligne marquée par la fermeture des magasins. Shopify prévoit que le taux de croissance de son chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année 2021 sera plus lent que celui observé en 2020 en raison d'un environnement de dépenses de commerce électronique « plus normalisé », selon le communiqué de presse de l'entreprise. Les revenus de Shopify ont ainsi augmenté de 46 % pour atteindre 1,12 milliard de dollars contre 767 millions de dollars un an plus tôt. Malgré un bond de 46 % d'une année sur l'autre, le chiffre d'affaires a été inférieur aux estimations des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 1,15 milliard. Son chiffre d’affaires a été porté par ses solutions pour commerçants qui ont généré 787,5 millions de dollars (+51%), et ses solutions d'abonnement qui ont rapporté 336,2 millions de dollars (+37%). Toutefois le nombre de recrutements à fortement déçu les analystes. Shopify a recruté 48 000 clients marchands au cours du trimestre contre 83 700 attendus.

Shopify se prépare maintenant pour la période des fêtes qui devrait permettre à la société de battre une nouvelle fois des records. Cependant, elle a indiqué lors d’une conférence téléphonique que les commerçants risquent de faire face à de gros problèmes d’approvisionnement pour cette période alors que la pandémie a ralenti la production de certains produits et augmenté de facto une hausse des coûts.

Mais les regards des analystes sont désormais tournés vers l’avenir. Le commerce social et l’expansion géographique seront désormais les deux principaux moteurs de l'augmentation des revenus à l'avenir. Sur 1,7 million de commerçants que compte la plateforme, 50% sont basés aux Etats-Unis, 8% au Royaume-Uni et 6% en Australie. La marge de progression est donc encore grande sur les autres marchés. En ce qui concerne le commerce social, c’est un marché qui commence tout juste à décoller et dans lequel la société investit fortement. Au troisième trimestre, la direction a indiqué que la valeur ajoutée brute générée par les intégrations sociales a augmenté de plus de 10 fois par an et de plus de 10 % par rapport au trimestre précédent. On a ainsi pu voir la société nouer de nombreux partenariats avec les réseaux sociaux comme Pinterest ou TikTok. Shopify n’a donc pas fini d’affoler les compteurs.