Algolia, le leader mondial du "search-as-a-service" a annoncé un tour de 150 millions de dollars portant sa valorisation à 2,25 milliards. Elle rentre ainsi dans le club des licornes françaises et devrait utiliser ses nouveaux fonds pour accélérer son expansion et élargir ses services avant peut-être, une future entrée en bourse.

Le mois de juillet semble être un mois prolifique pour les start-up françaises. Après Back Market, Alan, Shift Technology, Ledger, ManoMano et Younited Credit, Algolia devient la 20e licorne tricolore et la 7e ce mois-ci. Un véritable succès pour la "Start-up Nation" tant désirée par Emmanuel Macron, qui s’est fixé pour objectif d’atteindre les 25 licornes françaises d’ici 2025. Après une levée de fonds de 110 millions de dollars en 2019, la société spécialisée dans la création de moteurs de recherche pour sites Web et applications mobiles lève 150 milliards.

Sa valorisation atteint désormais les 2,25 milliards contre “seulement” 641,2 millions de dollars deux ans plus tôt. Ce tour de table a été mené par Lone Pine Capital avec la participation de Fidelity Management & Research Company LLC, Steadfast Capital Ventures et Glynn Capital. D'autres investisseurs tels que Accel, Salesforce Ventures, DAG, Owl Rock et World Innovation Lab, y ont également participé.

Algolia, une incroyable croissance

L’entreprise qui a entre-temps déménagé son siège à San Francisco s’est imposée depuis quelques années comme le leader du “search as a service” via son API permettant d’intégrer un moteur de recherche à des sites web, applications mobiles ou les CRM d'entreprises. Elle compte désormais plus de 10 000 clients dans plus de 100 pays dont quelques grands noms, tels que Twitch, Stripe, Dior, Universal Music Groupe ou encore Lacoste.

"Ce dernier investissement reflète l'hypercroissance d'Algolia alimentée par la demande de logiciels API 'building block' qui augmentent la productivité des développeurs, la croissance du commerce électronique et la transformation numérique", a indiqué la société dans son communiqué. Bien qu’elle ne partage pas directement les chiffres de ses revenus, Algolia affirme que ses revenus récurrents annuels ont augmenté de 180% d'une année sur l'autre.

Nouveau produit dans les cartons et future entrée en Bourse

Algolia prévoit d'utiliser cet investissement pour faire évoluer son produit et conquérir de nouveaux marchés. Disposant autrefois d’un produit unique, l’entreprise a racheté en début d’année la société MorphL spécialisée dans l’intelligence artificielle. Elle a ainsi pu proposer la recommandation de produits en temps réel pour les sites d'e-commerce via son produit Algolia Recommend et proposera d’ici l’année prochaine Predict, un produit permettant d’analyser et prédire l’intention d’un visiteur à acheter ou non.

La prochaine étape pour l’entreprise devrait être une introduction en Bourse selon son CTO Julien Lemoine qui a déclaré au journal Les Echos : "On a atteint un degré de maturité qui nous permet de projeter une entrée en Bourse dans un avenir assez proche, mais on veut garder le plus de portes ouvertes possible".