Qwant, le moteur de recherche français respectueux de la vie privée vient de mettre son navigateur à jour. Il est désormais possible pour les utilisateurs de l’application de choisir Qwant comme navigateur par défaut sur les appareils iOS.

iOS 14 est sorti il y a près d’un an et iOS 15 s’apprête à lui succéder pour coïncider avec la sortie des nouveaux iPhone. Grande fonctionnalité annoncée le jour de sa sortie, la possibilité pour les utilisateurs de choisir eux-mêmes leur navigateur obligeait à installer une application tierce compatible avec cette fonctionnalité. De nombreux navigateurs tels que Brave, DuckDuckGo ou Edge, avaient ainsi rendu leur application compatible dès la sortie d’iOS 14, mais ce n’était pas encore le cas du petit poucet Qwant. Près d'un an après, le navigateur de recherche français se dote enfin d’une application compatible. Il était temps pour ce navigateur qui ambitionne de venir grappiller des parts de marché à Google.

La fonctionnalité était attendue depuis très longtemps par les utilisateurs du navigateur français qui se dit respectueux de la vie privée. À l’heure des divers scandales liés à la fuite de données personnelles, il était nécessaire pour Qwant de rendre son application compatible avec cette fonctionnalité. Désormais les utilisateurs soucieux d’obtenir des résultats neutres à leurs recherches web peuvent paramétrer l'application Qwant comme navigateur par défaut sur leur iPhone ou leur iPad. Tous les liens web cliqués depuis n'importe quelle autre application s'ouvriront donc dans l'application Qwant, garantissant ainsi une expérience plus fluide et sans traçage des données.

Pour configurer Qwant sur son appareil iOS, il suffit de :

  1. Mettre à jour ou télécharger l’application Qwant dans l’App Store
  2. Sélectionner l’app Qwant dans « Réglages ».
  3. Cliquer sur la section « App du navigateur par défaut ».
  4. Sélectionner « Qwant » comme navigateur par défaut

Les utilisateurs iOS sont dès lors sûrs de pouvoir effectuer des recherches tout en ayant l’assurance de ne pas être tracés et que leurs données personnelles ne soient pas vendues.

Après 8 ans d’existence et quelques ratés, Qwant, le moteur de recherche français dont le credo est de respecter la vie privée, a repris des couleurs pendant la pandémie sous l’impulsion de son ancien PDG Jean-Claude Ghinozzi. Le navigateur a en effet réussi à atteindre les 2,7 milliards de requêtes en 2020, soit une croissance de 34% et augmenté son chiffre d’affaires, passant de 6,5 millions d’euros en 2019 à 7,5 millions d’euros en 2020. Ses pertes quant à elles, ont été divisées par deux (13 millions d’euros en 2020).

La société qui vient de changer de direction et d’emprunter 8 millions d’euros devra mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard alors que le navigateur Brave s'apprête à lancer son propre moteur de recherche lui aussi annoncé comme plus respectueux de la vie privée.