Le 29 juin 2021, Zoom a annoncé l’acquisition de Kites, une start-up allemande spécialisée dans la traduction instantanée. Leur équipe rejoindra celle de l’entreprise de visioconférence dans le but d’améliorer la productivité des réunions grâce aux fonctionnalités de traduction multilingue. Les termes de l’opération n’ont pas été divulgués.

Créée en 2015, la start-up Kites a été fondée par deux chercheurs : Dr Alex Waibel et Dr Sebastian Stüker. Tous deux membres de l’Institut de technologie de Karlsruhe, en Allemagne, ils ambitionnaient de développer un système de traduction pour les écoles. Leur but était d’aider les étudiants ayant du mal avec l’apprentissage des langues, que ce soit en anglais ou en allemand.

Bientôt la traduction instantanée en plusieurs langues sur Zoom ?

Au fil du temps, la technologie de Kites, basée sur l’intelligence artificielle, s’est ouverte à d’autres horizons. Désormais, l’équipe de 12 chercheurs utilise les résultats de ses recherches pour mettre au point des solutions de transcription et de traduction automatisées et instantanées. Le système s’adapte aux besoins des clients et de leur secteur d’activité. L’entreprise revendique un taux d’erreur de 5%, avec environ une seconde de décalage par rapport aux paroles d’une personne.

"Les solutions de traduction automatique en temps réel seront essentielles pour améliorer notre plateforme pour les clients Zoom à travers le monde", a déclaré Velchamy Sankarlingam, président de la production et de l’ingénierie chez Zoom. Ainsi, il ne serait pas surprenant que les utilisateurs de la plateforme puissent bientôt communiquer dans une langue différente de celle de leur interlocuteur tout en se faisant comprendre. Cela transformera l’expérience utilisateur et surtout facilitera les échanges.

La traduction, préoccupation des plateformes de visioconférence

Les principaux acteurs du secteur s’intéressent de plus en plus à la traduction. Cette année, lors de sa conférence annuelle, Microsoft a annoncé que les applications tierces accèderont, dès cet été, au flux audio et vidéo de Teams. Une nouveauté qui s'avérera bien utile pour faire de la retranscription ou traduire des paroles en temps réel. Son concurrent Google Meet a présenté en décembre dernier les sous-titres automatiques pour la traduction.

De son côté, Zoom a introduit la traduction automatique au début de l’année, mais celle-ci n’est disponible, pour le moment, qu’en anglais. L’entreprise a reconnu que son système présentait quelques lacunes. La technologie de Kites lui permettra non seulement de l’améliorer, mais aussi de l’enrichir.

À l’avenir, Zoom souhaite miser davantage sur la recherche et le développement. Elle envisage l’ouverture d’un centre de recherche à Karlsruhe, où travaille l’équipe de Kites. Les chercheurs de la start-up deviendraient “des Zoom Research Fellow pour conseiller sur la recherche et le développement de Zoom MT”, a informé l’entreprise américaine.