Dans un billet de blog publié le 10 mai, Apple a annoncé un investissement de 45 millions de dollars dans l’entreprise Corning, spécialisée dans le développement de verre pour écran :

« Aujourd'hui, Apple accorde 45 millions de dollars de son Advanced Manufacturing Fund à Corning Incorporated, un fournisseur de verre de précision pour l'iPhone, l'Apple Watch et l'iPad. Ce financement permettra d'accroître la capacité de fabrication de Corning aux États-Unis et de stimuler la recherche et le développement de nouvelles technologies innovantes qui favorisent la durabilité et la longévité des produits, en s'appuyant sur l'engagement profond d'Apple et de Corning en faveur de la protection de l'environnement ».

Au cours des quatre dernières années, Corning a déjà reçu 450 millions de dollars depuis l’Advanced Manufacturing Fund, un fonds mis en place pour « encourager et soutenir la production innovante et les emplois hautement qualifiés qui contribueront à alimenter une nouvelle ère de fabrication axée sur la technologie aux États-Unis », explique la marque à la pomme. Il a 5 milliards de dollars à sa disposition.

Fondée en 1851, Corning est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de verre et de céramique. L’entreprise est liée à la firme de Cupertino depuis plusieurs années déjà, puisqu’elle est à l’origine du verre qui a équipé l’écran du tout premier iPhone. Depuis, les deux entreprises entretiennent une excellente collaboration avec, notamment, la mise au point de l’écran de l’iPhone 12 et de la technologie Ceramic Shield. Selon Apple, elle permet une résistance plus importante que « n'importe quel verre de smartphone ». Corning est également à l’origine du fameux Gorilla Glass, qui équipe des millions de téléphones à travers le monde, comme ceux de Samsung ou de Xiaomi.

L’annonce de ce nouvel investissement de la part de la marque à la pomme tombe toutefois à point nommé. Alors que le très fiable analyste Minh-Chi Kuo assure qu’Apple sortira un iPhone pliable en 2023, Corning développe également une technologie destinée aux smartphones pliables, mais qui ne requiert aucune couche de plastique comme c’est actuellement le cas pour les appareils Samsung pliants. Au mois de février, elle a même annoncé qu’elle serait disponible sur le marché d’ici 12 à 18 mois.

Alors, simple coïncidence ?