« Nous sommes satisfaits des retours enthousiastes de notre clientèle sur nos produits dernier cri que nous avons livrés lors de la saison des fêtes », se félicite Tim Cook dans un communiqué. En effet, pour le premier trimestre de l'année fiscale 2020 - 2021 qui s’est clôturé le 26 décembre 2020, les ventes d’Apple ont augmenté de 21%, pour atteindre précisément un chiffre d’affaires de 111,4 milliards de dollars. L’entreprise de Tim Cook enregistre un bénéfice net de 28,7 milliards de dollars, soit une hausse annuelle de 29%. Un record historique pour la marque à la pomme, qui ne peut que réjouir les actionnaires qui profitent d’un bénéfice net par action de 1,68 dollars.

Ces résultats s'expliquent en partie avec le développement des réseaux 5G en Chine, qui s’est accompagné d’un renouvellement de la gamme de smartphones, notamment au profit de l’iPhone 12. « Nous avons deux des trois smartphones les plus vendus en Chine », affirme Tim Cook. Les ventes d’iPhones ont rapporté 65,6 milliards de dollars à l’entreprise de Cupertino, soit une hausse de 17%. De plus, pour IDC, Apple aurait livré plus de 90 millions d'unités, ce qui est aussi un record. En dehors de Chine, cette hausse pourrait s’expliquer par un nombre record de mises à jour, ralentissant ainsi les appareils plus anciens. « En fait, nous avons eu le plus grand nombre de mises à jour jamais eu en un trimestre », convient Tim Cook.

Heureusement pour l’entreprise, son résultat ne repose pas uniquement sur les smartphones. « La pandémie continue clairement de bénéficier au bilan de l'entreprise alors que les clients s'arrachent les Mac, les iPad et les téléphones du groupe », souligne l’analyste pour eMarketer Yoram Wurmser. Du côté de l’iPad, l’année a été marquée par la sortie de l’iPad Air. Les ventes de tablettes ont augmenté de 41% pour atteindre 8,4 milliards de dollars. Pour les accessoires, comme l’Apple Watch ou les AirPods, les ventes se sont accrues de 30% pour atteindre 13 milliards de dollars. Les ventes de Mac ont également été boostées par le lancement de la puce M1 et ont augmenté de 21% pour atteindre 8,68 milliards de dollars.

Sans oublier les services de la marque, tels que Apple Fitness+, Apple Music, Apple TV+, ou Apple Arcade, dont les revenus ont augmenté de 24%, pour un chiffre d’affaires de 15,76 milliards de dollars. Seul bémol, la croissance restreinte d’AppleCare. Sur ce point, Apple met en avant que ce service est davantage dépendant des lieux de ventes physiques, fermés en raison de la pandémie de Covid-19.

En Europe, le développement des réseaux 5G va ouvrir de nouvelles opportunités commerciales à l’image de celles observées en Chine. Dan Ives, analyste chez Wedbush, estime que le cycle « devrait éclipser le précédent record de l'iPhone établi sur l’année fiscale 2015 ».