La semaine dernière, se tenait la toute dernière édition de la Winter Online Meetings, l’événement B2B organisé par lesBigBoss pour accélérer son business. Comme l’explique Hervé Bloch dans notre podcast Culture Numérique : “la décision de digitaliser l’événement a été prise bien avant l’annonce du deuxième confinement, c’était une volonté des BigBoss. À l’occasion de cette nouvelle édition de la Winter, nous avons réuni 297 BigBoss et 194 sponsors ce qui correspond à 60 000 combinaisons possibles de matching”.

Cinq jours après la fin de cette Winter Online Meetings, le fondateur des BigBoss fait le constat suivant : “depuis le début de la crise de la Covid-19, la transformation digitale s’impose à de plus en plus d’entreprises. Des projets se sont réveillés et ont augmenté leur périmètre pour aller plus loin dans leur digitalisation. Chez lesBigBoss, cela s’est fait ressentir sur le taux de satisfaction. Cela signifie que le matchmaking a très bien fonctionné”.

lesBigBoss annonce le rachat de Proximum 365

Quelques jours seulement après la clotûre de cette belle édition digitale, lesBigBoss annonce la prise de participation majoritaire au capital de Proximum 365. Cette société technologique est leader européen de la convention d’affaires dans le secteur de l’industrie. Comme le rappelle Hervé Bloch : “Proximum 365 est éditrice de la solution Vimeet, une plateforme technologique de digitalisation d’événements one to one permettant d’organiser des événements 100% digitalisés ou hybrides pour son propre compte ou celui de tiers”.

Deux leviers principaux ont permis aux BigBoss et à Proximum 365 de se rapprocher au cours des derniers mois. Le premier vous le connaissez, il s’agit évidemment de la crise sanitaire qui continue de sévir à travers le monde. Le second est le besoin d’adaptation du modèle des salons traditionnels BtoB aux nouvelles exigences de leurs clients.

Cette opération vient couronner une très bonne année 2020 pour lesBigBoss compte-tenu des difficultés imposées par la crise sanitaire et le contexte économique général. Parce que l’avenir est incertain pour de nombreux secteurs économiques, nous avons voulu connaître le point de vue d’Hervé sur l’avenir de l'événementiel. En 2021, et au cours de la décennie qui se profile, quelle sera la norme pour les événements ? Plutôt virtuel ou réel ?

Selon Hervé : “il restera toujours des événements physiques B2C pour présenter des vaches, des voitures ou des avions, en revanche cela va changer pour les grands événements B2B. Notre conviction est qu’il ne faut surtout pas tout digitaliser, mais que nous ne pouvons pas non plus prendre le train à longueur de journée pour nous déplacer à travers le monde. Je ne crois pas à un événement de 10 000 personnes chaque année, mais plutôt à l’animation de cette communauté tout au long de l’année”.