Ce n’est pas la première fois qu’Evernote lance une version complètement repensée de son application, mais cette fois, la célèbre plateforme de prise de notes a tout intérêt à ce que la mayonnaise reprenne. En sérieuse perte de vitesse sur un secteur qu’il dominait sans mal il y a encore quelques années, Evernote a énormément souffert de quelques décisions stratégiques douteuses, comme la suppression de plusieurs fonctionnalités gratuites, la hausse du prix de l’abonnement premium, et quelques changements discutables en matière de politique de protection de la vie privée. Des décisions qui avaient mené, il y a tout juste deux ans, au départ de quatre de ses principaux cadres et à la perte de nombreux utilisateurs et abonnés par la suite.

Aujourd’hui, Evernote annonce donc le déploiement d’une toute nouvelle application iOS, comme pour se donner une nouvelle chance. Si cette dernière a été conçu pour ne pas trop dépayser les habitués du service, elle introduit de nombreux changements d’interface, ainsi qu’une palanquée de nouvelles fonctionnalités… dont certaines attendues de longue date.

Evernote transfiguré sur la forme comme sur le fond

Comme le souligne The Verge, cette nouvelle application est plus épurée, plus facile à utiliser. Elle prodigue par ailleurs de nouvelles fonctions très pratiques en plus d’une expérience utilisateur entièrement repensée. On profite par exemple d’une nouvelle recherche avec suggestions en temps réel, mais aussi de nouvelles méthodes pour organiser ses contenus à l’aide de tags. Une nouvelle barre d’outil fait aussi son apparition, avec un système de suggestion pour les formatages, basé sur vos habitudes.

On trouve aussi des check-lists dépoussiérées, de nouvelles options de titres, intertitres et tables pour mieux structurer ses notes, ainsi qu’un nouveau bouton multi-tâche. Ce dernier permet d’accéder facilement à du contenu multimédia que l’on pourra intégrer plus rapidement encore dans les notes. Autant de changements que l’utilisateur pourra découvrir au premier coup d’oeil en lançant l’application, et qui résultent en grande partie d’un code source complètement réécrit pour permettre à l’application iOS d’être « plus stable et plus fiable ». Dans un entretien accordé à Protocol, le CEO d’Evernote, Ian Small, explique :

« Evernote avait cinq applications différentes gérées par cinq équipes différentes pour cinq plateformes différentes, et chacune avait son propre ensemble de fonctionnalités, de touches de design et de problèmes techniques. En interne, les employés d’Evernote appelaient la base de code de l’application « le monolithe », et ce monolithe était devenu si grand et si complexe qu’il empêchait la société d’offrir des fonctionnalités multiplateformes ou de faire beaucoup de choses en peu de temps ».

« Alors que d’autres applications devenaient plus rapides, plus utiles et plus puissantes, Evernote devenait lentement une relique complexe et cruelle d’une application autrefois géniale ». Une confession évocatrice… mais le patron d’Evernote assure néanmoins ne pas avoir pour objectif de perdre les habitués en route. L’idée est donc plus de proposer une grosse évolution d’Evernote, qu’une révolution à proprement parler. « Notre objectif a été d’améliorer tout ce qu’Evernote était déjà, [tout en conservant un environnement] incroyablement familier ». Reste maintenant à savoir si cette évolution sera suffisante pour convaincre en masse de nouveaux abonnés… et ramener aux bercail ceux qui ont déjà migré ailleurs.

En cours de déploiement sur iOS, la nouvelle application Evernote est aussi prévue, « dans les prochaines semaines », sur macOS, Windows et Android.