La startup Evernote connaît actuellement une phase difficile, à tel point que celle-ci casse ses prix pour espérer séduire de nouveaux utilisateurs.

Alors qu’elle propose un logiciel de prise de notes depuis l’année 2008, Evernote connaît actuellement de grandes difficultés. Dans un récent article de TechCrunch, plusieurs sources internes à la startup ont indiqué que celle-ci se trouvait dans une « spirale mortelle » dont il était particulièrement difficile de sortir. En cause, le fait que la jeune pousse n’arrive pas à faire grossir sa base d’utilisateurs actifs et d’abonnés depuis maintenant six ans. De fait, la jeune pousse stagnerait à une base de 225 millions d’internautes, sans que ce chiffre n’évolue significativement. Néanmoins, cela n’a pas empêché celle-ci de dévoiler une large refonte de son application il y a quelques semaines, offrant un design plus clair et plus épuré à ses utilisateurs.

De la même façon, plusieurs cadres dirigeants de la jeune pousse ont récemment été remerciés, à l’exemple du directeur technique, du responsable produit, du directeur financier et de la directrice des ressources humaines. Selon ces mêmes sources, ces postes seront pris par des employés internes à Evernote.

Pour espérer se renflouer, la startup semble se tourner vers deux options, dont la levée de fonds, une initiative qui semble difficile aux vues des récents départs de la compagnie. De plus, celle-ci propose désormais une remise de 40% sur son abonnement premium. Pour rappel, Evernote propose trois versions, dont une gratuite : la version premium coûte 6,99 euros par mois et par utilisateur et la version business, 13,99 euros par mois et par utilisateur. Avec cette promotion spéciale, l’offre tombe donc à 4,99 euros par mois et 36 euros par an (au lieu de 59,99 euros).

Néanmoins, il n’est pas sûr que ces initiatives soient suffisantes pour que la jeune pousse sorte la tête de l’eau. La période où Evernote atteignait le haut des classements des applications les plus téléchargées semble faire partie des vestiges du passé.