Depuis plusieurs années, de nombreux constructeurs s’intéressent aux voitures volantes pour réinventer la mobilité urbaine et fluidifier nos grandes métropoles. À son tour, aux côtés de SkyDrive, Toyota vient de dévoiler un prototype de voiture volante baptisé SD-03. Le constructeur japonais vient de réussir le premier essai de son véhicule volant.

Une voiture volante avec pilote pour SkyDrive et Toyota

Sur le marché des taxis volants, Volocopter, une startup allemande spécialisée dans la conception de véhicules volants, fait figure de leader. L’entreprise a récemment obtenu l’approbation de l’Agence européenne de la sécurité aérienne un agrément d’organisme de conception (DOA). Une grande nouvelle pour les constructeurs de taxis volants. Concrètement, cet accord vaut pour un feu vert de l’Union européenne pour développer des taxis volants à des fins commerciales.

Demain, Toyota et SkyDrive, pourront également y prétendre. Nous sommes heureux de découvrir le premier vol d’essai du véhicule volant du constructeur japonais. Après des années de travail, SkyDrive a réussi un premier vol d’essai avec un pilote à son bord. La startup a fait voler le prototype SD-03 autour d’un terrain d’essai, dans la ville de Toyota justement. La voiture volante de Toyota n’est pas autonome, mais le constructeur a prouvé qu’elle pouvait voler avec un pilote à son bord. Un premier pas de taille.

D’après ce que nous avons pu constater, le SD-03 serait le plus petit véhicule électrique volant (aussi appelé VTOL, appellation signifiant que le véhicule décollage et atterrit de manière verticale) du monde. Selon Toyota, cette voiture volante est bien destinée à inaugurer un nouveau moyen de transport pour la mobilité urbaine. Les voitures volantes que nos ancêtres imaginaient dans leurs rêves les plus fous pourraient bien devenir réalité.

L’avenir de la mobilité ?

Le SD-03 de SkyDrive est équipé de huit moteurs qui lui permettent de voler en toute sécurité même en cas de panne de l’un des moteurs. Les spécialistes restent prudents et estiment qu’il faudra être patient avant de voir ce genre de véhicule débarquer au-dessus de nos têtes en ville, mais comme Volocopter, la société espère obtenir l’approbation des vols d’ici la fin de 2020, et elle prévoit de commercialiser son premier véhicule à deux places d’ici 2023.

Dans les grandes villes du monde, parfois surpeuplées, ce moyen de transport pourrait tout changer. Aujourd’hui nous savons que près de 70 entreprises à travers le monde développent leur propre prototype de taxi volant. Volocopter prévoit également de produire une « version cargo » de son taxi volant, conçue pour le transport de marchandises. Airbus a également dévoilé un prototype de taxi volant au design totalement futuriste l’année dernière. Ce nouveau marché prend forme. D’ici quelques années, il y aura certainement des voitures volantes dans les grandes villes du monde, il faut s’y préparer.