Après plusieurs années à se concentrer sur l'hybride, Toyota décide finalement d'accélérer sa stratégie d'électrification. Alors que de nombreux experts pensaient que Toyota pourrait sauter l’étape du 100% électrique pour foncer vers le moteur à hydrogène, le constructeur japonais a finalement présenté 17 nouveaux concepts de véhicules électriques.

17 concepts électriques pour le constructeur japonais

Après avoir présenté il y a quelques semaines son tout premier véhicule électrique, le bZ4X, Toyota décide de mettre le paquet sur l'électrique. D'ici 2030, le constructeur japonais promet même qu'il disposera de 30 modèles entièrement électriques. Le 15 décembre, Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation, a officiellement dévoilé 17 nouveaux concepts électriques au monde entier. Après de longues années à se poser des questions sur la rentabilité et l'efficacité des véhicules électriques, l’heure n’est plus à la tergiversation.

17 concepts répartis dans les différentes marques du groupe. On retrouve par exemple des véhicules de la gamme bZ, qui sera partagée entre Toyota et Subaru. Un crossover, un SUV, un pick-up et même une berline. Le pick-up électrique a la cote. Aux États-Unis, Ford va construire 4 nouvelles usines pour accélérer sur l'électrique et notamment pour appuyer la fabrication de son F-150 électrique. 80 000 F-150 vont sortir des usines Ford chaque année, en raison d'une forte demande.

Toyota met 15,6 milliards d'euros sur l'électrique

Lexus, qui fait partie du groupe Toyota, aura également droit à ses modèles 100% électriques. Quatre concepts électriques Lexus ont été présentés : une berline, deux SUV, dont le RZ450e et l’officialisation du LF-Z Electrified Concept présenté en juin dernier. Une GT électrique pourrait également voir le jour dans les prochaines années pour les amateurs de sport automobile. Avec une autonomie de 700 kilomètres et un 0 à 100 km/h en moins de deux secondes...

Des annonces importantes dans le monde de l'automobile, surtout quand on sait à quel point Toyota compte sur ce marché. Cependant, il faut rester prudent. Il est difficile de dire combien de ces projets vont réellement se concrétiser. C'est un très joli coup de communication pour faire comprendre au monde entier qu'il faudra bien compter sur le constructeur japonais dans le domaine de l'électrique.

Le président de Toyota Motor Corporation vise tout de même 3,5 millions de ventes d'ici à 2030, uniquement sur les modèles électriques. D'ici là, 15,6 milliards d’euros seront injectés dans le développement de ces nouvelles gammes.