Votre prochain MacBook pourrait bien troquer son traditionnel processeur Intel Core pour une puce ARM signée Apple. C'est en tout cas ce que murmure l'inévitable Ming Chi Kuo cette semaine. L'analyste de TF International, connu pour ses informations souvent justes sur les futurs produits du géant de Cupertino, évoque le lancement de « plusieurs » Mac animés de processeurs ARM en 2021. La nouvelle fait écho aux (très) nombreuses rumeurs ayant annoncé ce changement de paradigme technologique ces dernières années. Des rumeurs qui pourraient cette fois se concrétiser, alors que les puces ARM conçues par Apple (dont les actuelles A13 Bionic que l'on retrouve notamment sur les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max) gagnent année après année en puissance et en maîtrise énergétique.

Notons cependant que l'analyste ne parle pas uniquement de MacBook, et donc d'ordinateurs portable, mention est aussi faite d'ordinateurs de bureau propulsés par ces mêmes puces ARM. Une information surprenante puisque les SoC (System On a Chip) ARM sont presque systématiquement assimilés au monde mobile de par leur basse voire très basse consommation d'énergie. L'apparition sur le marché d'iMac (par exemple) équipés de ce type de processeurs serait une première... et serait aussi la preuve d'une forme d'audace pour Apple, qui s'illustrerait alors comme l'un des tout premiers constructeurs à tenter l'expérience.

Un virage potentiellement très intéressant pour Apple...

Comme le souligne The Verge, il serait par ailleurs intéressant de savoir ce que peut donner une puce semblable à l'A12Z (qui équipe le tout nouveau iPad Pro 2020) sur un ordinateur de bureau fonctionnant sur secteur (et non sur batterie comme les appareils mobiles auxquels sont habituées les puces ARM) et refroidi à l'aide d'un système de dissipation actif. Nul doute que l'appareil serait capable de belles choses, d'autant que la futur puce A14 Bionic d'Apple (qui profitera de la gravure en 5 nm de TSMC) pourrait se montrer plus performante que certains processeurs x86 à 6 cœurs d'Intel. Affaire à suivre donc...

Reste à savoir quand Apple pourrait annoncer ces nouveautés matérielles. Un lancement dès 2021 de ces nouveaux produits induit une annonce en amont... et potentiellement cette année. D'ordinaire, Apple privilégie sa WWDC, en juin, pour les annonces concernant de nouveaux Mac, ou des événements tiers, organisés à d'autres moment de l'année. Difficile de savoir si Apple profitera de l'édition 2020 de sa WWDC (retransmise uniquement en streaming à cause du confinement) pour procéder à une annonce de cette ampleur, qui intervient pour rappel près de 15 ans après l'abandon des processeurs PowerPC au profit de puces Intel.