Symbole d'un secteur de la Tech sérieusement impacté par la pandémie de COVID-19, le marché du smartphone affiche un net recul pour le mois de février 2020, rapporte Strategy Analytics, avec une baisse de 38% des expéditions enregistrée par rapport à février 2019 (61.8 millions de mobiles expédiés le mois dernier, contre 99.2 millions un an plus tôt). Conséquence d'une demande en berne en Asie, durement touchée par le virus, cette tendance pourrait se poursuivre pour les mois à venir avec la propagation du Coronavirus en Europe et aux Etats-Unis.

« La demande de smartphones s'est effondrée en Asie le mois dernier, en raison de l'épidémie de Covid-19, ce qui a entraîné une baisse des expéditions dans le monde entier », explique Linda Sui Directrice de Strategy Analytics. « Certaines usines asiatiques n'étaient pas en mesure de fabriquer des smartphones, tandis que de nombreux consommateurs ne pouvaient ou ne voulaient pas se rendre dans des magasins de détail et acheter de nouveaux appareils », poursuit-elle.

« Une période que l'industrie des smartphones voudra oublier »

« En février 2020, le marché mondial des smartphones a connu la plus forte chute de son histoire. L'offre et la demande de smartphones ont plongé en Chine, se sont effondrées en Asie et ont été ralentis dans le reste du monde », explique un autre cadre du cabinet. « C'est une période que l'industrie des smartphones voudra oublier ».

Comme nous l'évoquions plus haut, le marché du smartphone pourrait rester en berne pour les prochains mois, alors que l'épidémie s'étend peu à peu partout à travers le globe et frappe tout particulièrement l'Europe en ce mois de mars. Strategy Analytics se montre d'ailleurs réaliste et prévoit des chiffres semblables pour mars. « Nous prévoyons que les expéditions mondiales de smartphones restent globalement faibles tout au long du mois de mars 2020 », lit-on dans le communiqué partagé le 20 mars dernier. La cause de cette récession est notamment liée au confinement imposé dans plusieurs pays d'Europe et au sein de certains Etats américains.

Pour ce sortir de ce mauvais pas, l'industrie du smartphone devra « travailler plus dur que jamais pour augmenter les ventes dans les semaines à venir », estime le cabinet, qui recommande en outre l'organisation de ventes flash et la mise en place de soldes sur des bundle regroupant smartphones et montres connectées, pour booster les ventes dès que le confinement cessera. Une stratégie bien connue des marques chinoises, notamment, mais aussi de Samsung dans certains cas... Apple, lui, devra trouver d'autre solutions pour relancer la machine.