Les projets ne manquent pas chez Facebook. D’après le média The Information, la firme est actuellement en train de travailler sur son propre système d’exploitation. Cela lui permettrait notamment de s’affranchir de ses grands rivaux, mais aussi de développer de nouvelles technologies.

Un nouvel OS pour des lunettes VR ?

C’est Mark Lucovsky, un ancien de chez Microsoft ayant travaillé sur l’OS Windows NT, qui est à la tête de ce nouveau projet. Pour le moment, les informations sur le système d’exploitation sont moindres, mais il est évident que le réseau social ne veut plus dépendre ni de Google ni d’Apple. Tim Cook avait d’ailleurs lancé de nombreuses piques à Mark Zuckerberg concernant les scandales qui ont entaché l’image de Facebook.

Surtout, l’entreprise souhaite se défaire de l’emprise de Google, ses produits Portal et Oculus tournent en effet sous une version modifiée d’Android. Facebook avait déjà tenté de créer son propre OS en 2013, mais cela avait été un échec. “Nous voulons vraiment nous assurer qu’il y a aura de la place pour nous sur la prochaine génération”, a déclaré Andrew Bosworth, responsable hardware de chez Facebook. “Nous ne pensons pas pouvoir faire confiance au marché ou à nos concurrents pour garantir que ce soit le cas, nous allons donc nous en charger nous-mêmes”, a-t-il déclaré.

Ce nouvel OS fait maison pourrait également équiper les futures lunettes de réalité augmentée du réseau social. Baptisées projet Orion, elles devraient faire leur apparition sur le marché en 2023, année où Apple a également prévu de dévoiler un produit similaire, comme le note The Verge. D’ailleurs, ces lunettes pourraient être associées à Instagram, que Facebook a racheté en 2012.

Les nombreux projets de Facebook

Le géant du Web est également en train de concevoir une interface cerveau-ordinateur. Elle devrait être intégrée à un smartphone, et pourrait par exemple reconnaître un mot que vous êtes en train de penser avant même que vous ne l’ayez écrit. Il faudra toutefois attendre plusieurs années avant qu’elle ne soit finalisée. Un assistant vocal propre à Facebook est par ailleurs en cours de développement.

Contacté par le média TechCrunch, l’entreprise a signalé qu’un nouveau QG dédié à la réalité augmentée et à la réalité virtuelle allait accueillir près de 4000 employés courant 2020. Cet espace sera ouvert au public, qui pourra venir y tester les nouveaux gadgets qui y seront fabriqués.

Lorsqu’on prend en compte le passif de Facebook, ces annonces ont de quoi faire frémir. Reste désormais à voir si la firme réussira à convaincre les utilisateurs avec des appareils qui s’immisceront directement dans leur vie privée.