Le chercheur en sécurité Jose Rodriguez, aurait trouvé une faille dans le système de sécurité d’iOS 13 d’Apple. Cette faille donne la possibilité d’accéder aux données de contact présentes sur l’iPhone.

Une recherche de sécurité récurrente pour Apple

Ce n’est pas la première fois qu’un chercheur en sécurité découvre une faille dans les logiciels Apple. Jose Rodriguez a d’ailleurs prévenu la société l’année dernière pour le même type de problème sur iOS 12.1. Ainsi, à partir d’un appel FaceTime et de l’accès à la fonction Siri, la liste de contacts du smartphone en question est atteignable.

De cette façon, les adresses électroniques, les numéros de téléphone ou encore les adresses peuvent être accessibles à celui qui détourne le système de sécurité. Les photos cependant sont hors d’atteinte à partir de cette stratégie.

Une version modifiée qui laisse place à l’innovation

Jose Rodriguez affirme que la version bêta iOS 13.1 a supprimé cette faille. Cette version sera disponible dès le 30 septembre. Il semblerait que le “lockscreen” soit un problème récurrent dans les processus Apple. De l’iOS 6.1, à 7 en passant par le 8.1, les bugs ont été nombreux. Les failles ne font pas peur au constructeur, qui emploie continuellement des chercheurs pour les trouver et les résoudre.

De plus, pour poursuivre son innovation et améliorer sa politique de sécurité, Facebook souhaite prévenir ses utilisateurs lorsqu’une page collecte des données. En effet, face aux différents procès et scandales liés aux systèmes de sécurité, Facebook doit impérativement rassurer ses consommateurs. Reste à savoir si les failles détectées et la prévention face aux données seront suffisantes pour redonner confiance aux usagers.