Le réseau social Pinterest qui a fait son entrée en Bourse cette année, vient de dévoiler ses résultats pour le second trimestre 2019 et ils sont très bons ! La majorité des indicateurs sont en hausse et meilleurs que les prévisions. Conséquence logique, l’action de la société a bondi de près de 17%.

En septembre dernier, le réseau social annonçait plus de 250 millions d’utilisateurs actifs mensuels, le cap des 300 millions est donc important pour l’entreprise, qui a mis plus de 7 ans à atteindre les 100 millions par mois. Depuis, Pinterest a lancé de nouvelles fonctionnalités dédiées au shopping en ligne et propose également des suggestions d’achat personnalisées. Les efforts de l’entreprise pour faire face à Instagram, qui s’inspire de plus en plus de Pinterest, sont donc pertinents !

Des résultats encourageants pour la société

Les revenus de l’entreprise ont ainsi atteint 261,2 millions de dollars, soit 25 millions de plus que les attentes des analystes et une hausse de 62% en comparaison avec la même époque l’année dernière.
Durant le second trimestre, l’entreprise a enregistré 9 millions d’utilisateurs mensuels en plus, permettant à Pinterest de se vanter d’avoir 300 millions d’utilisateurs actifs par mois. Le revenu moyen par utilisateur est également en hausse et s’établit à 0,88$.
La perte nette de Pinterest atteint plus d’un milliard de dollars, en hausse comparée à l’année dernière. Cette dernière s’explique notamment par les frais d’entrée en bourse.

Qui vise toujours plus

Pour justifier ses résultats, Pinterest explique que l’activité a été “positivement impactée par le moment tardif de Pâques” et une croissance des revenus à l’international et aux États-Unis. Ben Silbermann, CEO de l’entreprise explique “nous avons également continué de développer et diversifier notre base d’annonceurs et améliorer leur capacité à mesurer l’efficacité de leurs dépenses publicitaires.”

Pour l’avenir, Pinterest a revu ses prévisions à la hausse. Sur l’ensemble de l’exercice, la société prévoit de réaliser un chiffre d’affaires compris entre 1,095 et 1,115 milliard de dollars, contre 1,055 et 1,080 milliard de dollars initialement prévus.