Présentée l’année dernière pendant le F8 2018, voilà que Facebook Dating est officiellement lancé. L’application de rencontre va d’abord s’attaquer à des marchés émergents, ainsi qu’aux États-Unis. Il faudra attendre un peu plus pour l’Europe. Quoi qu’il en doit, le réseau social de Mark Zuckerberg prépare une expérience intéressante.

Facebook Dating contre Tinder

Dès le lancement, Facebook se veut rassurant : vous avez le contrôle. Le profil de rencontre ne sort pas de l’expérience Facebook Dating. Le réseau social vous suggèrera des personnes en fonction de sujets communs, les préférences que vous aurez inscrits, etc. Si vous avez un match avec un de vos amis Facebook, c’est le destin …

La recherche commencera par vous situer en genre, et celui que vous recherchez : femme, homme, femme trans, homme trans, personne non-binaire.

Ensuite, comme sur les autres applications de rencontre, Facebook Dating vous présentera des profils qui sont susceptibles de vous plaire. Vous verrez également apparaitre les amis en commun, chose qui n’existe plus sur les autres services, comme Tinder.

Dans l’interface, quelques éléments sont suggérés pour vous aider à briser la glace. Soit, vous introduisez une conversation à partir d’une des photos du profil, soit à partir d’une question à laquelle vous répondez.

Fonctionnement de l'application Facebook Dating

Fonctionnement de l’application Facebook Dating. Crédit : Facebook.

Rencontrez votre secret crush

Si vous avez un profil sur Facebook Dating, vous aurez la possibilité d’effectuer une action avec une profil classique : préciser lequel de vos amis vous voudriez rencontrer. Il (ou elle) deviendront vos secret crush.

Si une de ces personnes en a fait de même, alors cela créera automatiquement un match dans l’application de rencontre de Facebook.

Fonctionnement du volet Secret Crush sur Facebook Dating

Fonctionnement du volet Secret Crush sur Facebook Dating. Crédit : Facebook

« J’ai 2000 amis sur Facebook. Je ne suis pas la meilleure amie des 2 000 personnes, et il y a de fortes chances que l’une d’entre elles soit vraiment compatible avec moi. Je leur fais confiance, je les apprécie et je sais que nous sommes compatibles. La seule chose qui manque, c’est de savoir si nous sommes tous les deux intéressés à être plus que de simples amis sans craindre d’être rejetés si vous le faisiez dans la vraie vie, » a ainsi expliqué Charmaine Hung, la responsable de Facebook Dating. De quoi éviter la friendzone … peut-être.

Après un lancement en Colombie, puis en Thaïlande, au Canada, en Argentine et au Mexique, Facebook Dating va être lancé dans 14 nouveaux pays : les Philippines, le Vietnam, Singapour, la Malaisie, le Laos, le Brésil, le Pérou, le Chili, la Bolivie, l’Équateur, le Paraguay, l’Uruguay, la Guyane et le Suriname.