Slack attend l'approbation de son introduction en bourse
ApplicationOUTILS

Slack attend l’approbation de son introduction en bourse

Une introduction en bourse qui ne saurait tarder pour le service de messagerie collaborative dédié aux entreprises.

Slack prévoit une entrée en bourse imminente, l’entreprise vient de déposer sa demande officielle accompagnée de ses derniers résultats financiers. Dans ce dossier, il est précisé que le service de messagerie aurait réalisé un chiffre d’affaire de 400,6 millions de dollars, soit une hausse de 82% par rapport à 2017, Slack avait obtenu un chiffre d’affaire de 105 millions de dollars.

Toutefois, malgré ces résultats prometteurs, le service de messagerie collaborative n’est toujours pas rentable. L’entreprise observe 140,7 millions de dollars de pertes, contre 181 millions l’an dernier. Slack justifie ces pertes comme étant utile à la croissance de l’entreprise. Côté utilisateurs, Slack en compte près de 10 millions au quotidien. D’après ce rapport, 500 000 entreprises sont adeptes de la version gratuite, et seulement 88 000 de la version payante. De la même manière que Spotify l’a fait l’année à la même période, Slack choisi la cotation directe, et devrait rejoindre le New York Stock Exchange, dans les semaines à venir.

Slack qui d’après TechCrunch est valorisé à 7 milliards de dollars, affirme que « depuis notre lancement public en 2014, il est devenu évident que les entreprises du monde entier ont des besoins similaires et qu’elles trouvent maintenant la solution avec Slack ». Le service collaboratif explique que son succès est en partie dû au bouche-à-oreille. Le dossier mentionne tout de même quelques risques habituels comme les pertes nettes mentionnées auparavant, mais aussi le fait que son taux de croissance fulgurant pourrait ne pas être durable. Des réglementations comme le RGPD en Europe sont aussi compris comme des facteurs à risques dans cette introduction en bourse.

Send this to a friend