Un hydrogel renforcé comme substitut de vos muscles
Science

Un hydrogel renforcé comme substitut de vos muscles

Grâce aux progrès des chercheurs américains du M.I.T, vos faiblesses physiques pourraient être facilement corrigées à l’avenir.

Voilà une très bonne nouvelle pour la médecine. Des chercheurs du M.I.T (Massachusetts Institute of Technology), ont réussi à faire en sorte que des hydrogels synthétiques puissent agir comme des muscles, par le biais d’un entraînement rigoureux. La matière obtenue pourrait être utilisée dans des implants pour les remplacements de cartilage, la mise en place de valves cardiaques, et bien d’autres applications curatives. Une étude dévoilée lundi 22 avril sur phys.org.

Pour constituer cet hydrogel souple et résistant comme un muscle, les chercheurs ont utilisé des hydrogels d’alcool polyvinylique, qu’ils ont soumis à une formation mécanique au sein d’un bain-marie. Ces hydrogels sont généralement utilisés pour les implants médicaux. Il était impératif que l’hydrogel renforcé contienne beaucoup d’eau pour être assez souple pour le corps humain. En effet, la chercheuse principale, Xuanhe Zhao, a déclaré « La plupart des tissus humains contiennent environ 70% d’eau, donc si nous voulons implanter un biomatériau dans le corps, une teneur en eau élevée est plus que souhaitable… ».

Au début de la recherche, les nanofibres des hydrogels évoluaient de façon approximative, mais durant le procédé d’entraînement, les chercheurs ont réalisé qu’elles s’alignaient et devenaient de plus en plus fortes. Les hydrogels sont devenus forts, souples, pleins d’eau et plus résistants après 1000 étirements dans le bain-marie, précise Engadget. Les chercheurs espèrent que leurs hydrogels renforcés pourront un jour être utilisés dans des implants tels « les valves cardiaques, les remplacements de cartilage et les disques vertébraux, ainsi que dans des applications techniques comme la robotique molle. »

Concernant le dernier exemple, il convient de savoir que le MIT travaille beaucoup sur la robotique molle. Dans le cadre du développement de ce domaine de la robotique visant à créer des robots mous, ils ont crée il y’a deux ans un muscle robotique capable de soulever jusqu’à mille fois son poids. Cette innovation pourrait permettre de créer des robots mous mais surpuissants à l’avenir.

Send this to a friend