Elon Musk dans toute sa grandiloquence. Le fondateur de Tesla tient à faire savoir que le développement de ses véhicules autonomes avance bien. Il promet même que d’ici 2020, près d’un million de ses voitures sans chauffeur seront sur les routes. Cela ressemble à ses anciennes déclarations sur la sortie d’une technologie similaire à Uber où les chauffeurs seraient remplacés par des voitures autonomes Tesla. L’annonce de l’entreprise intervient seulement deux jours avant la parution des résultats du premier trimestre. Tesla a tenu à organiser un évènement dédié à cette annonce.

Alors que tous les constructeurs mondiaux tentent de s’arracher la meilleure technologie LiDAR (Light Detection and Ranging) disponible sur le marché, Tesla fait savoir qu’elle a construit son propre réseau neuronal. Un projet qui aurait démarré en 2016. Selon le PDG de la société : “Tesla n’a jamais cherché à concevoir une puce, mais a fait le choix de fabriquer la meilleure puce au monde”. Pour Musk, les constructeurs qui comptent sur la technologie LiDAR sont condamnés. Il considère qu’il s’agit d’une technologie chère et inutile.

Pourtant Tesla est vraisemblablement le seul constructeur à faire le choix de ne pas passer par cette technologie. Il s’avère que couplée à un radar et à des caméras, LiDAR est l’outil idéal pour que les véhicules autonomes puissent voir et comprendre notre monde. Elon Musk promet que “si nous pouvions nous projeter dans un an, peut-être dans un an et trois mois, nous pourrions apercevoir 1 million de nos taxis autonomes sur les routes”.

Tesla se projette vite, bien plus vite que ses concurrents. S’agit-il d’un énième effet d’annonce comme Elon Musk en a le secret ? Impossible de l’affirmer. Une chose est certaine, Tesla met tout en œuvre pour être la première société à occuper le marché des taxis autonomes. En tout cas, pour Elon Musk, l’été prochain, nous irons tous à la plage en Tesla autonome.