Alors qu’il y a quelques mois, le MIT disait qu’un laser pourrait guider les extraterrestres vers la Terre, le français Thales pourrait bien confirmer cette théorie. Un record mondial vient d’être battu par l’entreprise française : le laser le plus puissant du monde est capable de générer 10 pétawatts. Tenez-vous bien, ce nouveau record permet au laser d’atteindre 10 000 000 000 000 000 watts. Rien que ça.

N’allez pas imaginer un petit laser, comme celui avec lequel vous jouiez au Collège. Non, celui-ci fait 2.400 m² et a une consommation électrique de 300 kW. Il aura fallu au géant français, trois années pour fabriquer ce laser et atteindre cette puissance record. Le 7 mars dernier, le laser délivrait la puissance de 10 pétawatts. Ce système est notamment dédié à la physique expérimentale.

Concrètement, il devrait ouvrir de nouvelles perspectives, notamment dans le domaine du nucléaire. Il est aussi possible que cette puissance permette aux scientifiques d’en connaître davantage sur la formation de l’univers. En effet, l’un des objectifs de cette expérimentation est de créer un minuscule point d’énergie concentrée, comme celui qui contenait l’univers au moment du Big Bang. Certains espèrent que grâce à cela, les scientifiques pourraient envisager la création de matière à partir du vide.

Le magazine Futura a pu interroger François Lureau, chef de projet de ce système laser. Dans son interview, il explique d’une manière assez technique, comment autant d’énergie a pu être produite : “une impulsion laser de quelques fs (10-15 s) est étirée en utilisant un jeu de réseaux de diffraction jusqu’à plusieurs (10-12 s) voire ns (10-9 s). Ensuite, cette impulsion est amplifiée au travers d’un ou plusieurs étages afin d’augmenter l’énergie de l’impulsion laser”.