HoloLens : Microsoft décroche un gros contrat avec l'armée américiane
Technologie

HoloLens : Microsoft décroche un gros contrat avec l’armée américiane

Microsoft remporte l'appel d'offres émis par l'armée américaine. Elle devra fournir sa technologie "HoloLens", en produisant 100 000 casques de réalité augmentée.

Microsoft a remporté un contrat de 500 millions de dollars auprès de l’armée américaine. Cette dernière souhaitant à l’avenir, équiper ses soldats de casques de réalité augmentée lors des missions de combat. Pour le moment, Microsoft se consacrera à la fourniture de 2500 unités de son système baptisé HoloLens. Mais c’est une commande à plus grande échelle qui attend la firme américaine. Près de 100 000 casques devraient ainsi être fournis aux États-Unis.

Microsoft est l’un des pionniers de ce marché encore à ses prémices. Le géant de l’informatique s’était lancé en 2016, avec sa paire de lunettes à réalité augmentée, commercialisée pour le grand public. Au final, son application est plus adaptée aux entreprises qu’aux consommateurs. Néanmoins, les produits fournis à l’armée US devraient comporter nombre de nouveaux outils, uniquement réservés à la défense.

Plusieurs caractéristiques sont attendues par l’état major américain dans cet appel d’offres baptisé HUD 3.0 (pour « Heads Up Device »). Figurent ainsi les possibilités d’afficher des cartes virtuelles ou encore des aides à la visée. Mais ce n’est pas tout. L’Armée de terre attend de Microsoft la possibilité d’intégrer la vision nocturne et la détection thermique dans les lunettes elles-mêmes. Ou bien encore mesurer les paramètres vitaux tels que la respiration, ou le rythme cardiaque. Destinés à des missions de combat et d’entraînement, le gouvernement américain, espère abaisser « la létalité en améliorant la capacité de ses soldats à détecter, à décider et à s’engager devant l’ennemi ».

Fournir les armées en nouveaux matériels et systèmes de détection ne ravit pas tout le monde. En effet, des employés d’Amazon se sont exprimés récemment contre le contrat visant à fournir le système Amazon Rekognition aux autorités américaines.

Send this to a friend