Intelligence Artificielle Science

Le MIT peut désormais détecter le cancer du sein avec autant de précision qu’un radiologue

Après Google qui a annoncé une précision de 99% dans la détection du cancer de sein métastatique, le MIT annonce la création d'une IA capable d'évaluer la densité du tissu mammaire, avec autant de précision qu'un professionnel de la santé.

Le cancer du sein touche une femme sur huit aux USA, un chiffre important. Il y a quelques jours, nous vous rapportions que Google est désormais capable de détecter le cancer du sein métastatique avec une précision de 99%. Aujourd’hui, c’est le MIT qui déclare que son IA est en mesure d’identifier le risque du cancer du sein avec autant de fiabilité qu’un radiologue. Engadget rapporte que le modèle d’apprentissage des chercheurs évalue avec précision le tissu mammaire.

C’est l’une des maladies du siècle. Le développement du cancer du sein métastatique implique de multiples facteurs, mais l’un des problèmes est le tissu mammaire dense. Aujourd’hui, les services sanitaires américains estiment à 40% le pourcentage de femmes ayant un tissu mammaire trop dense. Cela augmente énormément le risque de cancer du sein et peut rendre le dépistage par mammographie beaucoup plus difficile.

Une équipe de chercheurs du MIT en collaboration avec le Massachusetts General Hospital (MGH) vient de mettre au point un modèle automatisé. Une intelligence artificielle qui permet d’évaluer la densité du tissu mammaire. Ils prétendent que leur système est aussi fiable que le diagnostic d’un radiologue. Adam Yala co-auteur du billet présentant cette innovation déclare que : « la densité mammaire est un facteur de risque très fort. Notre motivation était de créer un outil précis et cohérent. Nous y sommes arrivés, désormais nous souhaitons qu’il puisse être partagé et utilisé dans tous les systèmes de soins de santé. »

Les chercheurs ne comptent pas s’arrêter là. Ils sont d’ores et déjà en train d’explorer des méthodes pour que l’algorithme soit transféré dans d’autres hôpitaux. Aussi, ils aimeraient que cette technologie puisse profiter à d’autres types de cancers.

Send this to a friend