Cocorico ! Le Français, Jérôme Guillen, a été nommé au poste de président en charge des activités automobiles de Tesla. Quelques semaines après une interview au New York Times, dans laquelle Elon Musk avait avoué être totalement surmené, le sulfureux patron s’est vraisemblablement résolu à déléguer. L’entreprise a annoncé par email à ses salariés la nomination d’une nouvelle équipe de direction.

L’ingénieur français, Jérôme Guillent, a ainsi été désigné pour devenir le nouveau bras droit d’Elon Musk. L’homme de 45 ans n’a pas été choisi par hasard. Il fait partie de l’équipe de Tesla depuis 8 ans et était jusqu’à présent vice-président monde des services et de la vente. En plus de ce nouveau numéro 2, Elon Musk pourra s’appuyer sur Kevin Kassekert, nouveau directeur des ressources humaines, Chris Lister, chef des usines, Felicia Mayo, vice-présidente chargée de la diversité, Laurie Shelby, vice-présidente responsable de l’environnement et de la sûreté, Cindy Nicola, vice-présidente en charge du recrutement et enfin Dave Arnold, directeur de la communication.

Cette réorganisation arrive à point nommé. Les investisseurs sont de plus en plus méfiants. Il faut dire que depuis plusieurs semaines Elon Musk ne fait rien pour les rassurer. Dans un tweet, le milliardaire a d’abord annoncé le retrait de Tesla de la Bourse, avant de se raviser. Ensuite, c’est cette interview au New York Times dans laquelle il avouait travailler 120 heures par semaine et être accro aux somnifères. Enfin pour couronner le tout, l’homme d’affaires a créé la polémique après avoir bu du whisky et fumé un joint en direct sur les réseaux sociaux lors de l’enregistrement d’un podcast filmé.